1 min de lecture Jacqueline Sauvage

François Hollande est-il obligé de gracier Jacqueline Sauvage ?

REPLAY - Écoutez ou réécoutez On refait le monde de Bernard Poirette du 29 janvier 2016.

Marc-Olivier Fogiel On refait le monde Florence Cohen
>
Télécharger François hollande doit-il gracier Jacqueline Sauvage ? Crédit Image : Maxime Villalonga | Crédit Média : Bernard Poirette | Durée : | Date : La page de l'émission
Bernard Poirette
Bernard Poirette et La rédaction numérique de RTL

Les filles et la mère de Jacqueline Sauvage ont été reçues par François Hollande à l’Élysée dans l'après-midi du 29 janvier, qui militent pour obtenir une grâce présidentielle. Cette femme de 66 ans a été condamnée à dix ans de prison pour le meurtre de son mari violent et incestueux. Si l’article 17 de la Constitution permet au président d’accorder une grâce à un condamné, cela ne correspond pas à la conception du pouvoir et des institutions du chef de l’État. Manuel Valls a confié en privé que le président de la République restait extrêmement réticent sur le cas de Jacqueline Sauvage.

"Moi je vous dis tout de suite que j'ai signé la pétition sur internet", prévient Hélène Pilichowski qui milite fermement pour la grâce présidentielle de Jacqueline Sauvage. "Qu'est-ce que peut être la légitime défense pour une femme en face d'un homme qui est beaucoup plus fort ?", s'interroge la journaliste, qui pense tenir un discours féministe qui ne lui ressemble pas

Une "survivance monarchique"

 De son côté, Guillaume Perrault commence par regretter que la grâce présidentielle subsiste alors qu'elle peut être considérée comme un désaveux du système judiciaire. L'ancien chroniqueur judiciaire souligne que "le juré du tribunal d'assise qui a condamné Jacqueline Sauvage connaît certainement mieux le dossier" que l'opinion qui milite aujourd'hui pour sa grâce.

Philippe Besson rejoint d'ailleurs Guillaume Perrault pour demander la fin de la grâce présidentielle, qu'il assimile à "une survivance de la monarchie", qui constitue une entorse à la séparation des pouvoirs sur laquelle repose la Ve République. Néanmoins, l'écrivain reconnaît qu'il accorderait la grâce à la place du président de la République, car "Jacqueline Sauvage ne constitue pas un danger pour la société".

À lire aussi
Jacqueline Sauvage s'est exprimée dans l'émission "Sept à Huit" sur TF1, le 26 février 2017 Jacqueline Sauvage
Jacqueline Sauvage livre sa vérité

On refait le monde avec :La journaliste Hélène Pilichowski
L'écrivain Philippe Besson
Le grand reporter du Figaro Guillaume Perrault

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Jacqueline Sauvage Meurtre Maltraitance
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7781616416
François Hollande est-il obligé de gracier Jacqueline Sauvage ?
François Hollande est-il obligé de gracier Jacqueline Sauvage ?
REPLAY - Écoutez ou réécoutez On refait le monde de Bernard Poirette du 29 janvier 2016.
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/francois-hollande-est-il-obliger-de-gracier-jacqueline-sauvage-7781616416
2016-01-29 21:19:00
http://media.rtl.fr/cache/4ZYvBnQ1XIC-TtvRFGczXg/330v220-2/online/image/2015/0907/7779639289_bernard-poirette.jpg