1 min de lecture Banque

Fermeture des agences bancaires : "Les gens n'ont plus le même besoin"

INVITÉ RTL - Le président du Syndicat National de la Banque revient sur la décision de la BPCE de fermer 400 de ses agences.

Stéphane Carpentier L'invité de RTL Petit Matin Stéphane Carpentier
>
Télécharger Fermeture des agences bancaires : "Les gens n'ont plus le même besoin" Crédit Image : LOIC VENANCE / AFP | Crédit Média : Stéphane Carpentier | Durée : | Date : La page de l'émission
Stéphane Carpentier Journaliste RTL

Le groupe BPCE, qui chapeaute les réseaux Banque Populaire et Caisse d'Épargne, a dévoilé le 21 février un plan d'un milliard d'euros d'économies dans son activité banque de détail, qui se traduira par la fermeture de plus de 400 agences et environ 3.600 départs non remplacés. "C'est un phénomène de société que l'on constate dans plein de secteurs professionnels", estime Régis Dos Santos, le président du SNB/CFE-CGC (Syndicat National de la Banque).

"Aujourd'hui, les gens n'ont plus le même besoin, la même nécessité d'aller dans les agences bancaires. Ils ont à leur disposition, sur internet, des milliers de sites sur lesquels ils peuvent avoir des informations et donc on constate, c'est très clair, une baisse très forte de la fréquentation des agences", explique Régis Dos Santos.

À lire aussi
Logos de banques, à Rennes, le 12 septembre 2011 (illustration) banque
Banque : des salariés en souffrance, qui n'ont "pas le temps de faire leur travail"

C'est pour cela, selon lui, qu'il n'y a plus besoin d'avoir un nombre aussi important d'agences bancaires "de proximité" sur le territoire, qu'il y a deux ou trois ans. Ces fermetures semblent donc "inéluctables", pour lui. "Il vaut mieux que les groupes bancaires français aujourd'hui, qui ont relativement bien passé la crise, prennent les devants, fassent de la prospective et s'adaptent à l'évolution du monde". 

Il n'y a pas dans le secteur bancaire français de plans sociaux massifs

Régis Dos Santos
Partager la citation

Mais ces fermetures d'agences signifient des conseillers à qui il faut retrouver un poste. "Ils rejoignent d'autres agences qui restent ouvertes. On agit, pour diminuer les effectifs, sur la pyramide des âges qui nous est encore favorable pour deux ou trois ans". Régis Dos Santos explique qu'à l'heure actuelle, "il n'y a pas de plans sociaux massifs" dans le secteur bancaire, comme cela a été le cas dans les pays européens. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Banque Économie Travail
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787360182
Fermeture des agences bancaires : "Les gens n'ont plus le même besoin"
Fermeture des agences bancaires : "Les gens n'ont plus le même besoin"
INVITÉ RTL - Le président du Syndicat National de la Banque revient sur la décision de la BPCE de fermer 400 de ses agences.
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/fermeture-des-agences-bancaires-les-gens-n-ont-plus-le-meme-besoin-7787360182
2017-02-22 07:43:00
http://media.rtl.fr/cache/x_cu9orBwYytSwxRI12-gQ/330v220-2/online/image/2014/0819/7773784500_une-enseigne-de-la-bred-banque-populaire-illustration.jpg