Drones de combat : "L'armée française franchit un pas", juge le général Trinquand

REPLAY - REPLAY / INVITÉ RTL - Le général Trinquand décrypte l'accord franco-britannique qui va accélérer le développement de drones de combat.

Un drone Reaper (illustration) >
Drones de combat : "L'armée française franchit un pas", juge le général Trinquand Crédit Image : AFP / Archives | Crédits Média : La rédaction de RTL | Durée : | Date :
1/

La France et la Grande-Bretagne vont investir "plus de 2 milliards d'euros" dans un programme commun de fabrication de drones de combat opérationnels, capable à l'horizon 2030 d'effectuer notamment des missions d'observation et de surveillance, d'identifier des cibles et d'effectuer des frappes. Cette annonce a été faite jeudi lors du 34e sommet franco-britannique d'Amiens. Le général Dominique Trinquand, ancien chef de la mission militaire auprès des Nations unies, décrypte cette nouveauté du paysage de l'armement français.

"C'est l'arme du futur, ils sont très utilisés actuellement pour de la surveillance dans le Sahel, mais là on franchit un pas supplémentaire, puisqu'il s'agit de drones de combat. La France n'avait pas, jusque-là, franchit ce pas."

Un retard accumulé pour ne pas vexer les pilotes ?

Ce retard peut s'expliquer : les industriels et l'armée de l'air de l'époque n'avait pas choisi de s'engager dans ce domaine-là. En vue de ne pas vexer les pilotes de chasse ? Le général Trincamp concède qu'il y a "peut être un peu de ça", mais qu'aujourd'hui le chef d'état major très clairement veut aller vers les drones de combat. "Il y a des problèmes éthiques aussi, avance-t-il. La perception humaine est quelque chose de très important, il ne faut pas laisser les 'rennes longues' aux armements automatiques, le rôle de l'homme reste important."


Des hackers d'IBM ont démontré qu'ils étaient capables de prendre le contrôle des drones de la police américaine rappelle par exemple le général, mais il affirme que c'est "l'arme de demain". "C'est la fin d'une certaine sorte de pilotes, explique-t-il. Les USA en revanche, qui ont beaucoup de drones, ont du mal a recruter des pilotes de drones. Avoir un pilote de drone dans son siège en Floride et le soir faire 'ses trois 8' c'est différent du chasseur tel qu'on le voyait dans nos bandes dessinées."

La rédaction vous recommande
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7782184924
Drones de combat : "L'armée française franchit un pas", juge le général Trinquand
Drones de combat : "L'armée française franchit un pas", juge le général Trinquand
REPLAY - REPLAY / INVITÉ RTL - Le général Trinquand décrypte l'accord franco-britannique qui va accélérer le développement de drones de combat.
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/drones-de-combat-l-armee-francaise-franchit-un-pas-juge-le-general-trinquand-7782184924
2016-03-04 08:55:51
http://media.rtl.fr/cache/9j_pTzO4KE2T9pkz43zFVw/330v220-2/online/image/2014/0725/7773406501_un-drone-reaper.jpg