Débat sur la proposition de loi pour élargir le délit d'entrave à l'IVG aux sites internet

REPLAY - RTL MIDI

>
Les auditeurs ont la parole du 30 novembre 2016 Crédit Média : Vincent Parizot,Christelle Rebière Télécharger

Proposition de loi pour élargir le délit d'entrave à l'IVG aux sites Internet

Les députés socialistes ont fait mardi une "mise au point" sur l'"Etat laïc", après la contestation par le président de la Conférence des évêques de France du projet de création d'un délit d'entrave numérique à l'IVG. 


Une proposition de loi pour élargir le délit d'entrave à l'interruption volontaire de grossesse aux sites internet diffusant des informations "biaisées" sur l'avortement, soutenue par la ministre des Familles Laurence Rossignol, sera débattue jeudi à l'Assemblée. 

Ce texte suscite une vive opposition dans les milieux catholiques et dans les rangs d'une partie de la droite parlementaire. 

Et Mgr Georges Pontier, président de la Conférence des évêques de France, en a appelé directement lundi à François Hollande pour qu'il fasse échec à la création d'un délit d'entrave numérique à l'IVG, en dénonçant une atteinte "grave" aux libertés. 

En conférence de presse, un porte-parole des députés socialistes, Hugues Fourage, a rappelé que "nous sommes dans un Etat laïc et nous refusons que la loi soit dictée par des considérations spirituelles, qui doivent rester du domaine du personnel et de l'intime". 

"L'IVG est un droit fondamental qui ne peut être remis en cause par des informations biaisées, tronquées ou mensongères", a appuyé Hugues Fourage, un proche de Manuel Valls. 

"Des groupes de militants intégristes utilisent aujourd'hui des sites pour désinformer des femmes sur ce qu'autorise la loi et sur ce qu'elle interdit, notamment les délais légaux" pour avorter, a-t-il souligné.  

"Cela relève du délit d'entrave, qui est déjà réprimé" et "nous ne faisons qu'élargir ce délit au numérique", a précisé le député de Vendée. 

En outre, toujours au sujet de cette proposition de loi, le cardinal André Vingt-Trois, archevêque de Paris, a évoqué vendredi "l'obsession qui pousse le gouvernement à choisir le point précis de l'avortement comme point d'intervention plutôt que les sites de radicalisation terroriste".  

La rédaction vous recommande

S'il est candidat, Hollande peut-il se soustraire à la primaire ?

S'il est candidat, Hollande peut-il se soustraire à la primaire ? RTL vous invite à répondre à la question du jour.

Votre avis
S’il est candidat, François Hollande peut-il se soustraire à la primaire ?

Nombre de votes : 7048
*Sondage à valeur non scientifique

La rédaction vous recommande
par Vincent ParizotJournaliste RTL
Suivez Vincent Parizot sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7786050662
Débat sur la proposition de loi pour élargir le délit d'entrave à l'IVG aux sites internet
Débat sur la proposition de loi pour élargir le délit d'entrave à l'IVG aux sites internet
REPLAY - RTL MIDI
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/debat-sur-la-proposition-de-loi-pour-elargir-le-delit-d-entrave-a-l-ivg-aux-sites-internet-7786050662
2016-11-30 10:55:00
http://media.rtl.fr/cache/R1eHN-9eTYpamP8y-fZqmA/330v220-2/online/image/2015/0403/sexo_139099422487569800.jpg