Carnaval anti-aéroport à Rennes : trois manifestants condamnés à de la prison ferme

Trois manifestants âgés de 23 à 28 ans ont été condamnés à plusieurs mois de prison ferme après les débordements du défilé du samedi 6 février.

Une manifestation contre le projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes à Rennes le 6 février, a dégénéré
Crédit : LOIC VENANCE / AFP
Une manifestation contre le projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes à Rennes le 6 février, a dégénéré

Trois jeunes qui ont participé à la manifestation à Rennes contre l'aéroport à Notre-Dame-des-Landes et l'état d'urgence, samedi 6 février, ont été condamnées à de la prison ferme. Le rassemblement s'était soldé par de nombreuses dégradations et des heurts avec les forces de l'ordre. Deux des manifestants, âgés de 27 et 28 ans ont écopé d'une peine de deux mois de prisons et placé en détention à l'issue de leur comparution immédiate, lundi 8 février. Le parquet les poursuivait pour violences volontaires sur personne dépositaire de l'autorité publique et rébellion. 

Le troisième a été condamné, lui, à sept mois de prison dont trois issus d'un précédent sursis en 2014. Le jeune homme de 23 ans était effectivement un récidiviste poursuivi pour violences volontaires sur personne dépositaire de l'autorité publique en récidive, rébellion et refus de se soumettre aux prélèvements biologiques. Il a également été placé en détention. Les violences reprochées n'ont nécessité, dans aucun des trois cas, une interruption de temps de travail.

Le carnaval reporté

Samedi après-midi près d'un millier de personnes déguisées (750 selon la préfecture), ont manifesté dans le centre-ville de Rennes durant le "carnaval" anti-état d'urgence. Mais le défilé a dégénéré et les forces de l'ordre ont dû intervenir à la suite de tags, jets de peinture et bris de vitrine. Ils ont répondu en envoyant des grenades lacrymogènes, au milieu de la foule des promeneurs.

Les échauffourées avec les forces de l'ordre ont duré environ deux heures dans le centre-ville de la capitale bretonne avant que le "défilé carnaval" ne soit dispersé en fin d'après-midi. Cinq personnes, dont les trois jugées lundi, soupçonnées de jeter des projectiles sur les forces de l'ordre avaient été interpellées. Deux d'entre elles relâchées dimanche et l'une sera convoquées ultérieurement.

Conséquence collatérale de ces débordements, le Collectif Mardi Gras Jour Férié qui devait organiser le défilé officiel et festif du carnaval dans les rues de Rennes, ce mardi 9 octobre, a dû reporter la manifestation en accord avec la préfecture.

La rédaction vous recommande
par Michael DucoussoJournaliste
Suivez Michael Ducousso sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7781783344
Carnaval anti-aéroport à Rennes : trois manifestants condamnés à de la prison ferme
Carnaval anti-aéroport à Rennes : trois manifestants condamnés à de la prison ferme
Trois manifestants âgés de 23 à 28 ans ont été condamnés à plusieurs mois de prison ferme après les débordements du défilé du samedi 6 février.
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/carnaval-anti-aeroport-a-rennes-trois-manifestants-condamnes-a-de-la-prison-ferme-7781783344
2016-02-09 13:09:56
http://media.rtl.fr/cache/qt2G2EIvQ2ZPY39-bIYCkA/330v220-2/online/image/2016/0209/7781783556_une-manifestation-contre-le-projet-d-aeroport-de-notre-dame-des-landes-a-rennes-le-6-fevrier-a-degenere.jpg