1 min de lecture Justice

Agression sexuelle : "J'étais en pleurs mais je ne me suis pas débattue", raconte une victime

INVITÉE RTL - Alice Gayraud, victime et militante contre les agressions sexuelles, appelle à changer la loi pour mieux protéger les victimes mineures de viols et d'agression sexuelle.

Yves Calvi 6 minutes pour trancher Yves Calvi
>
Agression sexuelle sur mineurs : "J'étais en pleurs mais je ne me suis pas débattue" Crédit Image : RTLnet | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Yves Calvi
Yves Calvi et Sarah Belien

"Je trouve que c'est scandaleux. Je ne comprends pas comment on peut reconnaître une enfant consentante à un viol," affirme Alice Gayraud. Cette jeune femme, victime et militante dans la lutte contre les agressions sexuelles, réagit au jugement donné par la cour d'assises de Seine-et-Marne. Cette dernière vient d'acquitter un homme accusé de viol sur une jeune fille de 11 ans, estimant qu'il n'y avait pas eu de contraintes.

Sur la question de l'âge minimum du consentement, la jeune femme est d'accord avec le seuil d'âge minimum recommandé par le Haut Conseil à l'Égalité entre les femmes et les hommes à l'âge de 13 ans car il y a un débat sur ce seuil entre 13 et 15 ans. "Quand on parle de seuil d'âge, on parle du fait qu'en-dessous de ce seuil, toute relation sexuelle entre un majeur et un mineur de moins de 13 ans est un viol."

À lire aussi
Un avocat dans un tribunal (illustration) justice
Hauts-de-Seine : un couple jugé pour esclavage moderne

Enfin, la jeune femme revient sur l'agression sexuelle qu'elle a subit lorsqu'elle avait 12 ans alors qu'elle prenait un bus pour aller à la danse. Alice Gayraud raconte qu'elle était tétanisé pendant l'acte, "j'étais en pleurs mais je ne me suis pas débattue. J'ai croisé le regard d'un certain nombre de passagers et de passagères, et tous et toutes ont préféré détourner le regard." C'est ce qui a le plus choqué la jeune fille. 

"Est-ce parce qu'elles ont jugé que j'étais consentante parce que je n'ai pas crié, parce que je ne m'étais pas débattue ? Encore aujourd'hui je me demande si on attend d'une enfant de 12 ans qu'elle crie pour montrer au monde qu'elle ne veut pas qu'un grand-père lui mette la main dans la culotte," défend-elle.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Agression sexuelle Mineurs
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790951833
Agression sexuelle : "J'étais en pleurs mais je ne me suis pas débattue", raconte une victime
Agression sexuelle : "J'étais en pleurs mais je ne me suis pas débattue", raconte une victime
INVITÉE RTL - Alice Gayraud, victime et militante contre les agressions sexuelles, appelle à changer la loi pour mieux protéger les victimes mineures de viols et d'agression sexuelle.
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/agression-sexuelle-sur-mineurs-j-etais-en-pleurs-mais-je-ne-me-suis-pas-debattue-7790951833
2017-11-14 13:08:00
http://media.rtl.fr/cache/cyXm_P6hZy-rPJcVOj9wwA/330v220-2/online/image/2017/1114/7790951604-6-minutes-pour-trancher.jpg