"200 à 300 pilotes prêts à quitter Air France", selon le président du syndicat Air France

REPLAY - INVITÉ RTL - Dans trois jours, l'ultimatum de la direction d'Air France à ses pilotes pour signer le plan de restructuration de la compagnie prendra fin. L'issue du vote reste incertaine.

>
"200 à 300 pilotes prêts à quitter Air France", selon le président du syndicat Air France Crédit Image : STAN HONDA / AFP Crédit Média : Yves Calvi Télécharger

Chez Air France, on entame les derniers jours de négociations pour éviter à la compagnie de "disparaître", comme l'affirmait l'ancien secrétaire d'État aux Transports, Dominique Bussereau. La direction entend appliquer des mesures fortes pour maintenir en vie Air France. Les proposition de la direction contiennent 100 heures de vol en plus pour les pilotes, moins de jours de congés et un gel des salaires. Mais les pilotes ne sont pas convaincus par les propositions et les promesses. C'est ce qu'explique Philippe Evain, président du syndicat SNPL Air France. Il confie qu'il ne sait pas s'il va signer les accords. 

"Le projecteur est braqué sur les pilotes et plus globalement sur les salariés d'Air France, précise Philippe Evain. S'il est braqué de cette manière, c'est pour mieux cacher ce qui se joue en coulisses. C'est une mise en scène. Le syndicaliste dénonce des arbitrages "gouvernementaux associés à Air France pour accentuer une décroissance de la compagnie." Pour Philippe Evain, "ce sont des arbitrages qui, ces dernières années ont toujours été faits au détriment des salariés d'Air France". Du côté des salariés, on regrette par exemple, l'octrois de droits de trafic aux compagnies du Golf qui "sont un très mauvais coup porté à la santé d'Air France (...). La concurrence est tellement déloyale, que même un effort massif des pilotes n'y changerait rien."

Les salariés d'Air France sont considérés par beaucoup comme des privilégiés. "Nous ne sommes pas du tout privilégiés, martèle Philippe Evain. À Air France, 200 à 300 pilote sont prêts à quitter l'entreprise pour aller chez la concurrence".

Dernièrement, Air France s'est engagé à verser 100 millions d'euros d'ici 2017 à ses salariés en contrepartie des efforts demandés. "C'est un effet de manche. Les condition ont peu de chance de se produire. Les salariés n'en verront pas la couleur". La compagnie a annoncé la suppression d'une dizaine de vols longs courriers si direction et syndicats ne trouvent pas d'accord. Un risque finalement assez mesuré puisque selon Philippe Evain "même avec un accord, cinq lignes vont être supprimées". 

La rédaction vous recommande
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7779870472
"200 à 300 pilotes prêts à quitter Air France", selon le président du syndicat Air France
"200 à 300 pilotes prêts à quitter Air France", selon le président du syndicat Air France
REPLAY - INVITÉ RTL - Dans trois jours, l'ultimatum de la direction d'Air France à ses pilotes pour signer le plan de restructuration de la compagnie prendra fin. L'issue du vote reste incertaine.
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/200-a-300-pilotes-prets-a-quitter-air-france-selon-le-president-du-syndicat-air-france-7779870472
2015-09-28 09:10:00
http://media.rtl.fr/cache/OI4Waq3JH6T7TjtVLNOmuw/330v220-2/online/image/2014/1104/7775178563_000-was2723365.jpg