2 min de lecture Présidence de la République

Versailles : "Macron aurait été plus convaincant s'il avait été moins long"

ÉDITO - Le chef de l'État a prononcé un discours d'une heure et demi lundi 3 juillet devant l'ensemble des parlementaires réuni en Congrès à Versailles.

Alba Ventura L'Edito politique Alba Ventura
>
Versailles : "Macron aurait été plus convaincant s'il avait été moins long" Crédit Image : AFP / Eric FEFERBERG | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Alba Ventura
Alba Ventura et Loïc Farge

Pas d'annonce surprise, mais la confirmation d'une réforme parlementaire constitutionnelle de grande ampleur. Emmanuel Macron a livré lundi 3 juillet ses priorités devant les députés et les sénateurs réunis en Congrès à Versailles. Un discours qui a duré une heure et demi. A-t-il été convaincant ? Il l'aurait plus été s'il avait été moins long. Ce n'est pas anecdotique de dire ça. D'abord parce que la force de la parole tient aussi à son impact. Dans un discours trop long, on dilue son intention et son ambition.

Emmanuel Macron, en bon élève de l'ENA qu'il a été, a fait un plan en trois parties, et chacune de ses trois parties comportaient trois parties. Du coup, il y avait des longueurs et c'était parfois verbeux. Alors on peut penser que c'est le décorum qui l'a inspiré, le poids des institutions dans cette aile du château de Versailles qui l'a conduit à laisser libre court à sa parole. Il n'empêche, pour un président jeune et nouveau ce n'est pas très moderne.

À lire aussi
Emmanuel Macron, le président de la République. Emmanuel Macron
"Fainéants", "pas réformable" : Macron fustige des "phrases sorties de leur contexte"

Disons qu'il y avait du souffle au début de son discours. Cela faisait même longtemps que l'on n'avait pas entendu un propos pareil de la part d'un président. Dommage que ça ce soit essoufflé à la moitié de son intervention.


Sur le fond du discours ? Emmanuel Macron n'a pas froid aux yeux. Aller dire au Congrès devant 900 parlementaires "vous serez un tiers de moins dans cinq ans, vos mandats seront limités à trois ans dans le temps et on introduira une dose de proportionnelle", même si c'était une promesse de campagne, il faut oser leur dire en face qu'ils vont devoir se faire hara-kiri, même aux petits nouveaux. Et ajouter qu'ils ont un an pour faire cette "révolution" sinon il y aura un référendum, c'est audacieux, pour ne pas dire culotté.

Emmanuel Macron a commencé par le plus facile, si on ose dire

Alba Ventura
Partager la citation

Mais Emmanuel Macron a voulu faire de la réforme institutionnelle un marqueur de sa détermination à changer les choses, à agir, à réformer. Il sait  que c'est populaire. Et c'est d'autant plus populaire que les autres partis auront beau jeu de s'y opposer, cela renforcera sa différence avec les politiques traditionnels. Cela lui aura permis de rester dans le registre présidentiel, régalien et de rester en surplomb….

C'est désormais à Édouard Philippe que revient la lourde tâche de traduire le prêche présidentiel, ce mardi 4 juillet. Parce qu'Emmanuel Macron a commencé par le plus facile, si on ose dire. Rien à voir, par exemple, avec la réforme du Code du travail, dont le Président n'ignore pas qu'elle sera compliquée à mettre en œuvre. Il le dit d'ailleurs : "La France est un pays qui se cabre". Même s'il ajoute "qu'elle sait aussi relever les défis".

En attendant, les défis c'est le premier ministre qui devra les relever à l'Assemblée. C'est lui qui aura à préciser la dose de proportionnelle, à détailler les mesures pour lutter contre le chômage et celles pour lutter contre l'insécurité et le terrorisme. À lui aussi de nous dire comment il entend faire face à l'arrivée de migrants ou comment il entend réduire la dette. Certes Emmanuel Macron lui aura laissé un espace confortable pour s'exprimer, sans empiéter sur ses prérogatives. Mais est-ce si confortable d'entrer dans le dur ?

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidence de la République Emmanuel Macron Versailles
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789207391
Versailles : "Macron aurait été plus convaincant s'il avait été moins long"
Versailles : "Macron aurait été plus convaincant s'il avait été moins long"
ÉDITO - Le chef de l'État a prononcé un discours d'une heure et demi lundi 3 juillet devant l'ensemble des parlementaires réuni en Congrès à Versailles.
http://www.rtl.fr/actu/politique/versailles-macron-aurait-ete-plus-convaincant-s-il-avait-ete-moins-long-7789207391
2017-07-04 07:52:00
http://media.rtl.fr/cache/rSimpkn2ynkTsVJGg89Low/330v220-2/online/image/2017/0704/7789207539_emmanuel-macron-devant-les-parlementaires-reunis-en-congres-a-versailles-le-3-juillet-2017.jpg