1 min de lecture Assemblée nationale

Assemblée nationale : "Madame le président" et "Madame la présidente" sont justes

REPLAY - La langue française s'est invitée au débat lundi 6 octobre à l'Assemblée. Julien Aubert, député UMP du Vaucluse, s'est obstiné à appeler Sandrine Mazetier "madame le président" et non pas "madame la présidente".

Cyprien Cini Le surf de l'info Cyprien Cini
>
Télécharger Une ambiance cour d'école à l'Assemblée nationale Crédit Image : Damien Rigondeaud | Durée : | Date : La page de l'émission
Cyprien Cini
Cyprien Cini
Journaliste RTL

Une ambiance de cour d'école s'est installée lundi 6 octobre à l'Assemblée nationale, où le débat s'est plus porté sur la langue française que sur l'ordre du jour qui était la transition énergétique. Julien Aubert s'est obstiné à appeler Sandrine Mazetier "madame le président" et non pas "madame la présidente".


Le député UMP du Vaucluse a voulu respecter les règles de l'Académie française, qui désigne, selon lui, "la présidente" comme étant la femme du président. De son côté, Sandrine Mazetier, députée PS de Paris qui présidait la séance, a insisté sur le respect des règles en vigueur à l'Assemblée, qui prônent la féminisation des fonctions.

L'Académie contre la féminisation

L'Académie française s'est en effet prononcée contre la féminisation des fonctions. Un avis qui n'a pas été suivi par le gouvernement. Le règlement de l'Assemblée nationale spécifie, lui, qu'il faut accorder la fonction avec le genre de son titulaire.

À lire aussi
La députée La République En Marche Élise Fajgeles confidentiels politique
Loi asile et immigration : Élise Fajgeles nommée rapporteure du projet

Un rappel à l'ordre a en tout cas été signifié à Julien Aubert, qui a fini par écoper d'une sanction financière. Par la suite, il s'est régalé à appeler Ségolène Royal "madame le ministre".
Rappelons quand même que les protagonistes n'en étaient pas à leur première chamaille. Lors d'un débat public en janvier dernier, Julien Aubert avait déjà appelé Sandrine Mazetier "madame le ministre". Celle-ci lui avait envoyé comme réponse un "monsieur la députée".

RTL vous recommande
Lire la suite
Assemblée nationale langue française UMP
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7774712667
Assemblée nationale : "Madame le président" et "Madame la présidente" sont justes
Assemblée nationale : "Madame le président" et "Madame la présidente" sont justes
REPLAY - La langue française s'est invitée au débat lundi 6 octobre à l'Assemblée. Julien Aubert, député UMP du Vaucluse, s'est obstiné à appeler Sandrine Mazetier "madame le président" et non pas "madame la présidente".
http://www.rtl.fr/actu/politique/une-ambiance-cour-d-ecole-a-l-assemblee-nationale-7774712667
2014-10-07 15:52:00
http://media.rtl.fr/cache/dEdVxWtewOutpoqbfQYyYQ/330v220-2/online/image/2014/0424/7771417481_cyprien-cini.jpg