Crise agricole : Xavier Bertrand "plaide" pour des zones franches rurales

LE GRAND JURY - Xavier Bertrand ne veut plus demander de charges sociales aux agriculteurs tant qu'il n'y a pas de solution à la crise agricole.

Xavier Bertrand, invité du "Grand Jury" sur RTL, dimanche 28 février 2016 >
Le Grand Jury - Xavier Bertrand (Partie 1/2) Crédit Image : RTL / Romain Boé / SIPA PRESS | Crédits Média : RTL | Durée : | Date :
1/

Le Salon de l'Agriculture a été inauguré dans une ambiance extrêmement tendue par François Hollande le 27 février. Le président de la République a été sifflé, hué, insulté par des éleveurs soutenus par la FNSEA. Xavier Bertrand ne s'est pas réjoui de voir ses images. "Personne ne peut être heureux. Ces images ne tournent pas en boucle sur nos télévisions et nos radios nationales. Elles font le tour de l'Europe, le tour du monde. Ce n'est pas bon pour l'image de la France."

Le président de la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie trouve une explication à ses incidents. "Nos paysans ont le sentiment d'être abandonnés par le gouvernement actuel mais par les politiques depuis bien longtemps. En définitive, la politique, c'est bien souvent une politique des villes, ce n'est plus une politique des champs. Il y a ensuite une responsabilité européenne mais les deux sont liées. Il faut que la France se fasse entendre à Bruxelles."

Pas de charges fiscales, pas de charges sociales pour que les paysans s'en sortent

Xavier Bertrand, président de la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie

Après avoir qualifié une politique agricole commune "loin d'être idéale", Xavier Bertrand, qui ne pense pas le modèle familial "condamné", préconise des "solutions franco-françaises". Il faut "jouer sur le coût de revient, martèle-t-il. Je plaide pour des territoires francs, pour des zones franches rurales, agricoles : des années blanches à la suite. Pendant un certain nombre d'années, pas de charges fiscales, pas de charges sociales pour que les paysans s'en sortent. Le 17 février, le Premier ministre, Manuel Valls, avait annoncé une "année blanche sociale" pour tous les agriculteurs ayant dégagé de très faibles revenus en 2015, afin de répondre à la crise agricole.

Xavier Bertrand souhaite donc aller beaucoup plus loin en créant ces zones franches "ad vitam aeternam". "Si vous ne mettez pas en place ces territoires francs avec des exonérations fiscales et sociales, vous continuerez à voir mourir les agriculteurs (...) qui sont obligés de violer la loi en vendant à perte."

La rédaction vous recommande
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7782105477
Crise agricole : Xavier Bertrand "plaide" pour des zones franches rurales
Crise agricole : Xavier Bertrand "plaide" pour des zones franches rurales
LE GRAND JURY - Xavier Bertrand ne veut plus demander de charges sociales aux agriculteurs tant qu'il n'y a pas de solution à la crise agricole.
http://www.rtl.fr/actu/politique/salon-de-l-agriculture-2016-xavier-bertrand-plaide-pour-des-zones-franches-rurales-7782105477
2016-02-28 14:37:00
http://media.rtl.fr/cache/kuG2FINjd8z2dqJigASxMg/330v220-2/online/image/2016/0228/7782106012_xavier-bertrand-invite-du-grand-jury-sur-rtl-dimanche-28-fevrier-2016.jpg