2 min de lecture Économie

Présidentielle 2017 : pourquoi l'industrie est absente de la campagne

ÉDITO - Le Groupe des Fédérations Industrielles (GFI) se réunit ce mardi 4 avril sur le thème "Les industries françaises présentent leur démarche collective inédite".

Christian Menanteau Eco Menanteau Christian Menanteau
>
Christian Menanteau : pourquoi l'industrie est absente de la campagne Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Christian Menanteau
Christian Menanteau Journaliste RTL

La débandade industrielle menace. Un produit manufacturé exporté dans le monde sur trente est fabriqué en France ; un sur douze est "Deutsche Qualität" ; et un sur dix est estampillé "Made in China". Dans ce contexte, constater que l’usine du futur qui se déploie en Allemagne et ailleurs, reste à des années lumières des débats de nos candidats, n’est pas rassurant. Pour la première fois, une campagne présidentielle néglige le chapitre industrie. Les prétendants s’en servent pour pousser leur idéologie - la fermeture des frontières ici, l’étatisation des usines là -, mais aucun programme cohérent de dynamisation de la compétitivité de nos 260.000 entreprises et de leurs 3,2 millions de salariés qui, toutes activités confondues(du médicament à l’automobile en passant par l’agroalimentaire bio), ne pèsent plus que 12% de notre production de richesse.

Ce manifeste est celui de la mobilisation face à un constat qui est assez sombre : 2 millions d’emplois industriels perdus en trente ans. Même si une part d’entre eux a été transférée vers des sociétés de service. Aujourd'hui, l’informatique d’une usine, par exemple, est installée et entretenue par des sociétés prestataires. Leurs emplois sont directement connectés aux processus industriels, mais ils sont ignorés par les statistiques.

Il faudra mettre les mains sous le capot

Mais ce bémol ne peut pas masquer l’essentiel : notre tissu industriel, à de rares exceptions près, n’est plus dans la course internationale. Notre voisin allemand, dont les performances étaient identiques aux nôtres en 2000, dégage un excédent commercial annuel de 200 milliards d'euros (les deux-tiers de notre Budget national), quand nous subissons un déficit supérieur de 50 milliards. C'est d’autant plus regrettable que le commerce des produits manufacturés représente 70% du commerce mondial.

À lire aussi
3 minutes pour comprendre présidence de la République
Le Macronomètre : "Pas un simple suivi des promesses du Président", dit sa créatrice

Les actions à conduire sont bien identifiées. Depuis le rapport Gallois, la prise de conscience a germé. Il faut maintenant sur des sujets décisifs, comme l’apprentissage (qui n’est pas uniquement un sujet scolaire ou social), l'usine 4.0 et l'économie circulaire, poser des structures de long terme, où les entreprises et les politiques devront prendre leurs responsabilités. Un retour dans le groupe de tête exigera du temps. C’est pour cela que le prochain chef de l'État et son gouvernement devront ouvrir le dossier et mettre les mains sous le capot.

Le bloc-notes

L'Islande étudie l'arrimage de sa monnaie nationale à l'euro, avec pour objectif de lutter contre l'inflation.

La note du jour

15/20 à Éric Leandri. Le cofondateur du moteur de recherche Qwant, l'alternative européenne non intrusive dans nos vies privées à l'Américain Google, vient de lever 18.5 millions d'euros pour se développer dans 25 pays.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Économie Présidentielle 2017 Industrie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787940058
Présidentielle 2017 : pourquoi l'industrie est absente de la campagne
Présidentielle 2017 : pourquoi l'industrie est absente de la campagne
ÉDITO - Le Groupe des Fédérations Industrielles (GFI) se réunit ce mardi 4 avril sur le thème "Les industries françaises présentent leur démarche collective inédite".
http://www.rtl.fr/actu/politique/presidentielle-2017-pourquoi-l-industrie-est-absente-de-la-campagne-7787940058
2017-04-04 07:35:00