Pêche au chalut profond : l'interdiction rejetée par les députés provoque la colère des écologistes

Dans la nuit du 17 mars, les députés ont voté contre l'interdiction de la pêche au chalut profond, réveillant un conflit acharné entre pêcheurs et écologistes.

Un chalutier (Image d'illustration)
Crédit : JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP
Un chalutier (Image d'illustration)

Tempête sur le monde de la pêche. Dans la nuit du 17 mars, les députés ont voté contre l'interdiction de la pêche au chalut profond, une mesure qui était prévue par l'article 56 du projet de loi Biodiversité porté par la ministre de l'Écologie Ségolène Royal.

Un vote qui a aussitôt suscité l'indignation de certains écologistes, dont l'association Bloom, qui se bat contre ce type de pêche depuis des années. Dans un communiqué, Bloom dénonce une décision "rétrograde" et impute cette décision à une action de lobbying, "liée à la présence extraordinaire d'élus des ports industriels de Boulogne-sur-Mer et Lorient".

En 2013, déjà, la dessinatrice Pénélope Bagieu avait publié une tribune sous forme de dessins sur le site du Huffington Post, dans laquelle elle dénonçait les dangers du chalutage profond pour l'écosystème. Cette tribune était assortie d'une pétition qui a récolté près de 900.000 signatures. Et elle n'est pas la seule à s'alarmer : selon l'Ifremer, l'Institut français de recherche pour l'exploitation de la mer, l'inconvénient majeur du chalutage profond est "son manque de sélectivité". Résultat : le filet "capture simultanément plusieurs espèces"et "détériore les habitats et organismes posés sur le fonds".

Les pêcheurs craignent pour leurs emplois

Soulagement, en revanche, du côté des pêcheurs bretons, qui craignaient pour le sort de leur activité économique. "On ne peut pas porter ainsi atteinte à toute une filière et prendre une décision sur un dossier économique dans le cadre d'une loi biodiversité", a déclaré Jean Piel, membre du comité des pêches de Bretagne au site d'information Reporterre. 

Selon l'Ifremer et plusieurs associations, le chalutage profond ne concerne pourtant que peu de bateaux, l'impact économique de cette interdiction aurait donc été faible. Ce qui n'empêche pas le pêcheur d'estimer la mesure proposée par Ségolène Royal comme pouvant "conduire, in fine, à une interdiction totale de la pêche au chalut, qui concerne des milliers d'emplois".

La rédaction vous recommande
par Camille KaelblenJournaliste
Suivez Camille Kaelblen sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7782429387
Pêche au chalut profond : l'interdiction rejetée par les députés provoque la colère des écologistes
Pêche au chalut profond : l'interdiction rejetée par les députés provoque la colère des écologistes
Dans la nuit du 17 mars, les députés ont voté contre l'interdiction de la pêche au chalut profond, réveillant un conflit acharné entre pêcheurs et écologistes.
http://www.rtl.fr/actu/politique/peche-au-chalut-profond-l-interdiction-rejetee-par-les-deputes-provoque-la-colere-des-ecologistes-7782429387
2016-03-18 14:24:02
http://media.rtl.fr/cache/ld5nJCDDnwGXrdx7lZQz8w/330v220-2/online/image/2015/0402/7777203989_un-chalutier-image-d-illustration.jpg