"On n'est pas couché" : Manuel Valls pourrait faire oublier sa stature de premier ministre

INTERVIEW - Le caractère informel de l'émission permettrait à Manuel Valls de tenir un discours moins normé que celui imposé au quotidien par son rôle de chef du gouvernement.

Manuel Valls le 19 août 2015.
Crédit : MIGUEL MEDINA / AFP
Manuel Valls le 19 août 2015.

Et si, le temps d'un late show, Manuel Valls lâchait le costume de premier ministre ? Rien ne dit pour l'heure si Manuel Valls sera au rendez-vous, comme candidat, de l'une des élections présidentielles de 2017 ou de 2022. L'échéance de 2017 paraît compromise pour l'actuel premier ministre, du fait notamment d'une candidature probable de François Hollande. Il a, en revanche, tout le temps de se préparer pour 2022. En attendant, le Premier ministre, plus présent que jamais sur le terrain, s'affranchit, en toute discrétion des codes de Matignon. Il alimente ce constat en participant, samedi 16 janvier, à l'émission de fin de soirée, On n'est pas couché.

D'ordinaire très présent dans la sphère politique comme dans la sphère médiatique, Manuel Valls devient, ces derniers temps, omniprésent. Qualifié ça et là de "boulimique" des médias, il apparaît là où on ne l'attend pas et se transforme, petit à petit, en figure de l'infotainment (programme mêlant information et divertissement, à la manière d'On n'est pas couché). Devant les caméras de BFMTV le 6 janvier, le Premier ministre tombe sa veste de costume, un geste présenté par certains comme l'outil d'une nouvelle stratégie. Dix jour plus tard, samedi 16 janvier, il est attendu parmi les invités de l'émission de Laurent Ruquier, On n'est pas couchéc'est la première fois qu'un premier ministre en fonction y participe

Sa première venue comme Premier ministre

Le choix d'un late show comme On n'est pas couché reste un exercice périlleux pour un premier ministre en fonction. "C'est tout à fait étonnant. Je pense que c'est une démonstration de courage, un test de caractère", affirme Jérôme Sainte-Marie, politologue contacté par RTL.fr, qui s'étonne de la participation de Manuel Valls à l'émission. Celui-ci s'était déjà prêté à l'exercice mais jamais en tant que chef du gouvernement. "C'est censé être une émission dangereuse où ne se joue pas là connivence", poursuit le politologue, pour rappeler les échanges, parfois animés, qui se sont produits lors des émissions enregistrées au studio Gabriel. "S'il a fait ce choix, c'est peut-être justement parce que ce n'est pas son image de premier ministre que Manuel Valls cherche à mettre en valeur sur ce plateau mais bel et bien celle d'un homme politique comme les autres", avance Jérôme Sainte-Marie.

"On peut s'attendre à ce qu'il revienne véritablement sur le champ du politique, en exprimant des valeurs, des choix, une sensibilité personnelle"

Jérôme Sainte-Marie, politologue

Pour ce dernier, la participation de Manuel Valls prouve que le premier ministre ne cherche pas à être protégé par sa fonction. "Il regrette sûrement la souplesse qu'il avait en tant que ministre de l'Intérieur. Maintenant, il est confronté à des exercices très normés", rappelle-t-il. Un échange informel, comme le permet l'émission de la productrice Catherine Barma, est susceptible de mettre en lumière un autre Manuel Valls. "On peut s'attendre à ce qu'il revienne véritablement sur le champ du politique, en exprimant des valeurs, des choix, une sensibilité personnelle". L'émission, diffusée samedi à 23h10, fait déjà beaucoup parler d'elle. Selon les premières informations qui ont filtré ce vendredi, Manuel Valls se serait accroché avec un autre invité d'On n'est pas couché, Jérémy Ferrari. De quoi juger sur pièce de sa liberté de parole.

La rédaction vous recommande
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7781389754
"On n'est pas couché" : Manuel Valls pourrait faire oublier sa stature de premier ministre
"On n'est pas couché" : Manuel Valls pourrait faire oublier sa stature de premier ministre
INTERVIEW - Le caractère informel de l'émission permettrait à Manuel Valls de tenir un discours moins normé que celui imposé au quotidien par son rôle de chef du gouvernement.
http://www.rtl.fr/actu/politique/on-n-est-pas-couche-manuel-valls-pourrait-faire-oublier-sa-stature-de-premier-ministre-7781389754
2016-01-16 11:30:00
http://media.rtl.fr/cache/ASiw6roVELpHBSvW4lknfA/330v220-2/online/image/2016/0115/7781389954_manuel-valls-le-19-aout-2015.jpg