Nucléaire : "Fessenheim est visé parce que c'est politique", selon Éric Straumann, député LR du Haut-Rhin

REPLAY - INVITÉS RTL - Faut-il fermer la centrale nucléaire de Fessenheim, dans le Haut-Rhin ?

La centrale nucléaire de Fessenheim, en Alsace (illustration) >
6 minutes pour trancher du 10 septembre 2015 Crédit Image : SEBASTIEN BOZON / AFP | Crédits Média : Yves Calvi | Durée : | Date :
1/

La fermeture d'une des plus vieilles centrales nucléaires françaises est-elle une priorité d'un point de vue sécuritaire ? "Nous pensons que oui", déclare Corinne Lepage, avocate et ancienne ministre de l'Environnement. "Pour des raisons qui sont liées à l'emplacement de cette centrale, mais aussi propres à la centrale elle-même : c'est une vieille centrale avec des incidents à répétition et des travaux qui ont du être faits, sans quoi elle aurait été fermée tout de suite par l'Autorité de sûreté nucléaire", poursuit-elle.

"Si on appliquait les règles allemandes à Fessenheim, ça ferait longtemps qu'elle serait fermée sans quoi elle aurait été fermée tout de suite par l'Autorité de sûreté nucléaire", ajoute l'ancienne ministre.

Dans ce cas-là, il faut fermer toutes les centrales simultanément

Éric Straumann, député LR du Haut-Rhin

Un argument qui "ne fonctionne pas", selon Eric Straumann, député Les Républicains du Haut-Rhin. "Fessenheim est visée parce que c'est politique, parce que l'Aslace est une terre de droite et que les socialistes au pouvoir n'ont rien à perdre électoralement en fermant Fessenheim", se défend-il. Dans ce cas-là, il faut fermer la centrale de Bugey et de Tricastin. Il faut fermer toutes les centrales simultanément s'il y a ces risques techniques. Je ne vois pas pourquoi il faut s'en prendre toujours à Fessenheim ".

La vraie indépendance, c'est l'eau, l'air, le soleil et la biomasse. Et ça, personne ne pourra nous les piquer !

Corinne Lepage, avocate et ancienne ministre de l'environnement

"La centrale de Fessenheim a une autorisation de l'Autorité de sécurité nucléaire", concède Corinne Lepage. Elle se situe dans la moyenne des centrales françaises. Mais sa particularité est de cumuler les dangers, notamment parce qu'elle est située au-dessus de la nappe phréatique et qu'une contamination de cette nappe aurait d'énormes conséquences pour la région"

Mais pour Éric Straumann, Fessenheim n'est pas une exception. Il dénonce le peu de moyens mis dans la recherche d'alternatives. "Ce qui est scandaleux, c'est qu'on envoie un commissaire à la reconversion qui vient avec zéro euro en poche. Évidemment que dans ces conditions, le site va fermer automatiquement", ajoute-t-il. "La vraie indépendance, c'est l'eau, l'air, le soleil, la biomasse et ça, personne ne pourra nous les piquer. C'est notre indépendance", conclut l'avocate.

La rédaction vous recommande
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7779667422
Nucléaire : "Fessenheim est visé parce que c'est politique", selon Éric Straumann, député LR du Haut-Rhin
Nucléaire : "Fessenheim est visé parce que c'est politique", selon Éric Straumann, député LR du Haut-Rhin
REPLAY - INVITÉS RTL - Faut-il fermer la centrale nucléaire de Fessenheim, dans le Haut-Rhin ?
http://www.rtl.fr/actu/politique/nucleaire-fessenheim-est-vise-parce-que-c-est-politique-selon-eric-straumann-depute-les-republicains-du-haut-rhin-7779667422
2015-09-10 09:26:00
http://media.rtl.fr/cache/90mVeIgsMclSTTsXsN-RLQ/330v220-2/online/image/2015/0910/7779667553_7776813137-fessenheim-est-a-l-arret.jpg