2 min de lecture Les Républicains

Les Constructifs : leur possible futur parti pose un dilemme à l'exécutif

CONFIDENTIELS RTL - Les Constructifs, qui pourraient créer un nouveau parti "avant Noël", seront-ils rebaptisés "Les Démocrates" ?

Pauline de Saint-Remy Les Confidentiels RTL Pauline De Saint-Rémy
>
Les Constructifs : leur possible futur parti pose un dilemme à l'exécutif Crédit Image : AFP / Jacques Demarthon | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Pauline de Saint-Remy
Pauline De Saint-Rémy et Loïc Farge

De retour du séminaire des Constructifs à Trouville, dans le Calvados, le député des Hauts-de-Seine Thierry Solère a annoncé, le week-end dernier au micro de Sud Radio, la naissance probable d'un nouveau parti avant Noël. Il est allé jusqu'à évoquer deux nouveaux noms envisagés : "Les Démocrates", ou encore "Les Nouveaux Républicains". Quitte à "aller un peu vite en besogne", selon certains de ses propres camarades. Il faut dire que les désaccords sont encore nombreux au sein même du groupe, notamment entre les ex-LR et les UDI, qui y sont majoritaires et n'ont aucune intention de diluer leur structure d'origine.

Une autre question se pose et devrait être déterminante quant à l'avenir de ce courant : celle du choix personnel que fera le premier ministreÉdouard Philippe, "clé de voûte" de cette famille politique reconstituée. Pour lui, les hypothèses sont au nombre de trois. La première : rester "en suspens", rester "hors-sol", comme aujourd'hui (ni vraiment Les Républicains, ni vraiment La République En Marche). La deuxième : rejoindre le parti présidentiel, tout simplement, au risque de perdre en singularité politique, comme envisage de le faire Gérald Darmanin, le ministre des Comptes publics.

À lire aussi
Bruno Le Maire, ministre de l'Économie La République En Marche
Bruno Le Maire officialise son adhésion à La République en Marche

Il y a enfin l'hypothèse de la création d'une confédération majoritaire avec REM et le MoDem, dont les Constructifs, constitués en parti, seraient en quelque sorte la troisième jambe. Problème, observe un ami d'Édouard Philippe : "Si cette opération se montait, la représentation parlementaire du parti du premier ministre serait, et de loin, la plus petite des trois. Le risque serait de se lancer dans une demie construction qui se terminerait par un affaiblissement de celui qui l'a initiée".

La rumeur dit qu'Emmanuel Macron est fermement opposé à cette initiative. La question ne serait en réalité pas vraiment tranchée à l'Élysée. "En juillet, c'était niet", nous a confirmé un connaisseur du dossier. "Mais il y a eu une prise de conscience depuis", poursuit-il. L'Élysée serait en train de réaliser que beaucoup d'élus locaux - des maires et des futurs candidats aux municipales - ne sont pas prêts à rejoindre La République En Marche. D'où l'utilité peut-être pour Emmanuel Macron d'une troisième force de centre-droit pour les attirer.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Les Républicains La République En Marche MoDem
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789385873
Les Constructifs : leur possible futur parti pose un dilemme à l'exécutif
Les Constructifs : leur possible futur parti pose un dilemme à l'exécutif
CONFIDENTIELS RTL - Les Constructifs, qui pourraient créer un nouveau parti "avant Noël", seront-ils rebaptisés "Les Démocrates" ?
http://www.rtl.fr/actu/politique/les-constructifs-leur-possible-futur-parti-pose-un-dilemme-a-l-executif-7789385873
2017-09-12 07:34:00
http://media.rtl.fr/cache/rIfRXnvy2_ZI_ab29FD_DQ/330v220-2/online/image/2017/0912/7790059198_le-premier-ministre-edouard-philippe-avec-les-constructifs-le-26-juillet-2017-a-l-assemblee-nationale.jpg