1 min de lecture Benoît Hamon

"J'avais le sentiment d'être dans un enclos", confie Benoît Hamon sur RTL, à propos du PS

LE GRAND JURY - Sans renier son passé au sein du Parti socialiste, le candidat à l'élection présidentielle ne regrette pas d'avoir claqué la porte.

Benjamin Sportouch Le Grand Jury Benjamin Sportouch
>
Benoît Hamon était l'invité du "Grand Jury" - 3 décembre 2017 Crédit Image : RTL / Frédéric Bukajlo / SIPA PRESS | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
109996784729281669890
Clarisse Martin

Benoît Hamon ne tourne pas la page de la politique. Malgré le camouflet infligé lors de l'élection présidentielle, l'ancien éléphant du Parti socialiste (PS) n'abandonne pas. Au sortir du scrutin, Benoît Hamon avait lancé le Mouvement du 1er juillet, qui a mué en Génération.s, samedi 2 décembre.

Invité du Grand Jury RTL, Le Figaro, LCI dimanche 3 décembre, Benoît Hamon est revenu sur les raisons de son départ de la rue de Solférino. "J'avais le sentiment d'être dans un enclos, dans un enclos où dominait le déni, confie-t-il. Le déni par rapport à notre propre histoire et notre propre responsabilité, celle des socialistes. Ce qui m'intéresse ce n'est pas de devenir chef d'un appareil, ce n'est pas d'être le chef d'un enclos", a-t-il ensuite taclé.

Benoît Hamon ne renie pas son passé au sein du Parti socialiste, confessant avoir "beaucoup de respect pour ceux qui s'inscrivent sincèrement dans la tradition qui a toujours été celle du Parti socialiste qui est 'la démocratie jusqu'au bout', comme disait Jean Jaurès". Il a néanmoins adressé une réponse à Stéphane Le Foll, invité au même moment de BFMTV. 

À lire aussi
François Hollande, invité de "RTLSoir", le 14 décembre 2017 François Hollande
François Hollande sur RTL évoque les frondeurs : "C'était un coup d'épée dans le dos"

Il nie vouloir créer un "PS bis"

L'ancien ministre de l'Agriculture soupçonne Benoît Hamon de fonder un "PS bis" avec son mouvement Génération.s, tout en critiquant le revenu de base. "Il est censé l'avoir défendu à la présidentielle... s'il m'a soutenu, je ne m'en souviens plus... Non il ne m'a pas soutenu", a ironisé Benoît Hamon, avant d'évoquer la réunion de son mouvement dans la Sarthe la veille. 

"Si (Stéphane Le Foll) avait passé un œil dans la Sarthe hier (Stéphane Le Foll est élu dans ce département, ndlr), il aurait vu qu'il y avait beaucoup de monde, intergénérationnels, avec toutes les catégories sociales..."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Benoît Hamon Vidéo
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7791246803
"J'avais le sentiment d'être dans un enclos", confie Benoît Hamon sur RTL, à propos du PS
"J'avais le sentiment d'être dans un enclos", confie Benoît Hamon sur RTL, à propos du PS
LE GRAND JURY - Sans renier son passé au sein du Parti socialiste, le candidat à l'élection présidentielle ne regrette pas d'avoir claqué la porte.
http://www.rtl.fr/actu/politique/j-avais-le-sentiment-d-etre-dans-un-enclos-confie-benoit-hamon-sur-rtl-a-propos-du-ps-7791246803
2017-12-03 14:50:00
http://media.rtl.fr/cache/Sa-saDWYMkMuDoNx9XVChA/330v220-2/online/image/2017/1203/7791245949_benoit-hamon-repondait-aux-questions-des-journalistes-de-rtl-lci-et-le-figaro-ce-dimanche-3-decembre-2017.JPG