Front national : un maire obligé d'annuler son augmentation de 44%

Le maire frontiste du Pontet, dans le Vaucluse, a été obligé d'annuler la hausse de 44% de ses indemnités qu'il s'était accordée.

Joris Hebrard, le maire FN du Pontet, dans le Vaucluse, le 1er avril 2014
Crédit : AFP / ANNE-CHRISTINE POUJOULAT
Joris Hebrard, le maire FN du Pontet, dans le Vaucluse, le 1er avril 2014

Joris Hébrard a été désavoué par la préfecture de Vaucluse. Peu après son élection, l'élu FN du Pontet avait obtenu une augmentation de 44% de ses indemnités de maire, votée par le conseil municipal. Toutefois le préfet a refusé cette hausse, jugée contraire au code des collectivités territoriales.

Depuis avril, les indemnités du maire et de ses adjoints bénéficiaient d'une majoration allant de 181 euros pour les adjoints à 896,50 euros pour le maire.

Le maire passait de 2.470 à 3.227 euros par mois

L'indemnité du maire de cette ville de 15.000 habitants est ainsi passée de 2.470,95 euros à 3.227,45 euros, l'enveloppe mensuelle globale des indemnités des élus passant de près de 12.000 euros à environ 14.000.


Dans la nouvelle délibération votée le 24 juillet, qui invoque une "erreur matérielle commise par l'administration communale", les indemnités du maire et de ses adjoints ont donc été revues à la baisse pour s'établir à un peu plus de 1.000 euros pour les adjoints et 2.470,95 pour Joris Hebrard.

La même mairie avait supprimé la gratuité dans les cantines

Le directeur de cabinet du maire a défendu l'élu en expliquant que "le code des collectivités territoriales n'est pas très clair", ajoutant que "ce sont les fonctionnaires qui font les calculs".

La mairie d'extrême-droit du Pontet avait déjà attiré l'attention de l'opinion, à la fin du mois d ejuin, en supprimant la gratuité totale de la cantine pour les ménages les plus démunis.

La rédaction vous recommande
par La rédaction numérique de RTL
Suivez La rédaction numérique de RTL sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7773794131
Front national : un maire obligé d'annuler son augmentation de 44%
Front national : un maire obligé d'annuler son augmentation de 44%
Le maire frontiste du Pontet, dans le Vaucluse, a été obligé d'annuler la hausse de 44% de ses indemnités qu'il s'était accordée.
http://www.rtl.fr/actu/politique/front-national-un-maire-oblige-d-annuler-son-augmentation-de-44-7773794131
2014-08-19 22:41:00
http://media.rtl.fr/cache/sSbQRTVAnuE5YCFz_LRqOw/330v220-2/online/image/2014/0819/7773794190_joris-hebrard-le-maire-fn-du-pontet-dans-le-vaucluse-le-1er-avril-2014.jpg