François Rebsamen : "Je ne voulais ni fuir, ni cumuler"

REPLAY - REPLAY / INVITÉ RTL - L'actuel maire de Dijon revient sur ses mois passés à la tête du ministère du Travail.

François Rebsamen à Dijon, le 10 août 2015. >
François Rebsamen : "Je ne voulais ni fuir, ni cumuler" Crédit Image : PHILIPPE DESMAZES / AFP | Crédits Média : RTL | Durée : | Date :
1/

Ministre du travail pendant un an et cinq mois, François Rebsamen a retrouvé son fauteuil de maire de Dijon, qu'il avait cédé à Alain Millot pour rentrer au gouvernement en 2014, après le décès de ce dernier. Deux mois plus tard, il revient sur son départ de Paris : "J'étais triste de quitter le ministère, j'étais heureux de retrouver ma ville". Il se dit également heureux ce mardi soir "parce que il y a 23.800 personnes qui ont retrouvé du travail au mois de septembre". Les chiffres du chômage de septembre, publiés lundi 26 octobre, montrent en effet la première baisse depuis des mois. "Je savais, j'avais annoncé que l'année 2015 serait meilleure que l'année 2014", déclare-t-il.

Pas de déception que cela soit Myriam El Khomri qui profite de l’embellie ? "Je suis heureux pour elle, je suis heureux pour celles et ceux qui ont retrouvé du travail. Et j'ai eu la chance d'être parti sur une baisse, même légère". Il confie tout de même une frustration d'être parti sans avoir terminé les chantiers qu'il avait entamés : "On est toujours un peu frustré de ne pas pouvoir aller au bout. Je n'avais pas prévu de quitter le ministère du travail et surtout pas dans ces circonstances (le décès d'Alain Millot ndlr)". "On s'inscrit dans un travail collectif", assure François Rebsamen. "Quelqu'un a pris la suite et c'est quelqu'un de qualité". 

Je ne voulais ni fuir, ni cumuler

François Rebsamen

Revenant sur ses mois passés à la tête du Travail, il refuse qu'on qualifie de maladresses ses sorties sur les 35 heures, le contrôle des chômeurs ou les seuils sociaux. "Il faut aussi un peu bousculer les choses, il faut aussi dire ce que l'on pense, car si on es uniquement dans des postures et des dialogue convenus, on n'avance pas. Il concède avoir surement été un peu maladroit : "Je l'ai fait peut-être maladroitement. Je n'ai pas été compris, ou on a fait semblant de ne pas vouloir me comprendre".

À propos de la polémique sur sa supposée volonté de cumuler les fonctions de maire et de ministre, François Rebsamen déclare avoir été victime d'un "lynchage médiatique avec deux positions contradictoires". Il explique : "On m'a d'abord accusé de vouloir fuir et ensuite de vouloir cumuler".

Cumuler, je sais très bien que c'est impossible. Je ne voulais ni fuir, ni cumuler, mais assumer mes responsabilités.

François Rebsamen

De même, il dément avoir ressenti de l'amertume et avoir tenu des propos désagréables sur le président de la République. Il s'explique sur son analogie à un "galet", expliquant que François Hollande "n'est pas un homme mou", mais il est "un roc" qui "sait prendre ses décisions". Il rajoute que, "à la différence de Nicolas Sarkozy, il n'est pas dans l'émotion et effectivement il n'utilise pas l'affect pour ses prises de décisions".

Enfin, il assure avoir "tourné la page" du ministère de l'Intérieur, le portefeuille qu'il convoitait avant d'être nommé au Travail. Quoi qu'il en soit, l'intensité de la politique nationale ne lui manque pas : "Je suis heureux à Dijon et j'ai beaucoup de projets pour cette ville". Une déculottée de la gauche aux régionales? Il n'y croit pas et dit, optimiste :  "On va avoir des surprises".

La rédaction vous recommande
par Marc-Olivier FogielJournaliste RTL
Suivez Marc-Olivier Fogiel sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7780278151
François Rebsamen : "Je ne voulais ni fuir, ni cumuler"
François Rebsamen : "Je ne voulais ni fuir, ni cumuler"
REPLAY - REPLAY / INVITÉ RTL - L'actuel maire de Dijon revient sur ses mois passés à la tête du ministère du Travail.
http://www.rtl.fr/actu/politique/francois-rebsamen-je-ne-voulais-ni-fuir-ni-cumuler-7780278151
2015-10-27 21:37:00
http://media.rtl.fr/cache/7H6qkhAxZLYKwEoRoem70Q/330v220-2/online/image/2015/0819/7779444085_francois-rebsamen-a-dijon-le-10-aout-2015.jpg