2 min de lecture Polémique

"En Afrique, Emmanuel Macron joue la carte de l'homme neuf", dit Alba Ventura

ÉDITO - Le Président français a passé son premier grand oral en Afrique, mardi 28 novembre au Burkina Faso. Mission réussie ?

Alba Ventura L'Edito politique Alba Ventura
>
"En Afrique, Emmanuel Macron joue la carte de l'homme neuf", dit Alba Ventura Crédit Image : AFP / Ludovic Marin | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Alba Ventura
Alba Ventura et Loïc Farge

"Je suis d'une génération qui ne vient pas dire à l'Afrique ce qu'elle doit faire". Voilà comment Emmanuel Macron a débuté sa tournée africaine, mardi 28 novembre au Burkina Faso. Il a prononcé un discours devant des étudiants de l'université de Ouagadougou. Sur la forme, il a été trop long (comme d'habitude), mais c'était un assez bon discours. Ce n'est pas un exercice très simple. Tous les présidents français essaient de se différencier les uns des autres.

L'Afrique, c'est toujours un terrain potentiellement glissant pour nos dirigeants. D'ailleurs Emmanuel Macron a concédé un mea culpa en expliquant qu'il avait eu tort de parler de "défi civilisationnel" l'été dernier lors du G20. De même quand il avait déclaré à l'attention des femmes nigérianes qu'avoir sept ou huit enfants ce n'était "pas de nature à stabiliser" le pays.

Souvenez-vous de Nicolas Sarkozy qui s'était cassé les dents à Dakar quand il avait dit : "Le drame de l'Afrique, c'est que l'homme africain n'est pas entré dans l'Histoire". Cela avait été perçu comme une insulte. Sa rivale de l'époque, Ségolène Royal, s'était rendue sur place plus tard pour demander "pardon". Il y a toujours une forte attente de la part des Africains, mais il y a toujours également une forte méfiance due à notre passé colonial

À lire aussi
Un salarié dans une entreprise (Illustration) économie
Entreprises de taille moyenne : pourquoi la France est à la peine

Dans son style, Emmanuel Macron a plutôt franchi ce grand oral avec aisance. Il y avait un mélange de franchise et de coopération. Pour ce qui est de la franchise, je crois que les étudiants ont été servis. Emmanuel Macron n'a ainsi pas hésité à remettre à sa place cette étudiante qui dénonçait la trop grande présence des soldats français sur le sol africain, à laquelle le Président a répondu qu'ils étaient là pour protéger les populations et qu'il fallait "plutôt les applaudir".

Macron, président "nouvelle génération"

Mais ce que j'ai surtout trouvé  intéressant, c'est la manière dont il utilise sa carte de l'homme neuf, la carte du président "nouvelle génération" qui n'est pas embarrassé par le passé colonial, par la Françafrique, qui n'en est pas un héritier.

Alors bien sûr il reconnait "les crimes de la colonisation européenne", mais il ne vient pas s'excuser en réalité. Il vient dire que tout ça appartient à l'Histoire, qu'il ne fait pas partie de cette Histoire, ni de près, ni de loin, et qu'il y a un avenir à partager avec l'Afrique. Lorsqu'il dit que "la France n'a pas de politique africaine", il veut dire au sens de la Françafrique, du paternalisme. Parce qu'en réalité, on a des intérêts en Afrique, on a des opérations extérieures en Afrique, on a des expat'. Et il serait faux de dire que tous les réseaux (politique, économique, militaire) du système de la Françafrique ont totalement disparu. Mais il y a la volonté chez Macron d'aller de l'avant, d'en finir avec les vieux réflexes impérialistes.

Alors ce n'est qu'un discours. Mais la marque Macron, qui lui réussit plutôt bien à l'international et qui consiste à dire "Je veux rompre avec les habitudes", il sait l'utiliser. Ce qu'il avance, c'est un travail avec l'Afrique, un partenariat sur les innovations, le numérique, l'éducation ou l'entreprise. Bien sûr, il faudra le juger sur les actes.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Polémique Emmanuel Macron Afrique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7791186081
"En Afrique, Emmanuel Macron joue la carte de l'homme neuf", dit Alba Ventura
"En Afrique, Emmanuel Macron joue la carte de l'homme neuf", dit Alba Ventura
ÉDITO - Le Président français a passé son premier grand oral en Afrique, mardi 28 novembre au Burkina Faso. Mission réussie ?
http://www.rtl.fr/actu/politique/en-afrique-emmanuel-macron-joue-la-carte-de-l-homme-neuf-dit-alba-ventura-7791186081
2017-11-29 08:07:00
http://media.rtl.fr/cache/iPIbd9zAwtFjrYd-JEEjTQ/330v220-2/online/image/2017/1129/7791186194_emmanuel-macron-a-l-universite-de-ouagadougou-le-28-novembre-2017.jpg