Diminution des emplois aidés : "De l’inquiétude, on passe à la colère"

INVITÉ RTL - Vanik Berberian, le président de l'Association des maires ruraux de France, s'inquiète de l'annonce faite par le gouvernement.

Bernard Poirette L'invité RTL du week-end Bernard Poirette
>
Télécharger Diminution des emplois aidés : "De l'inquiétude, on passe à la colère" Crédit Image : JEFF PACHOUD / AFP | Crédit Média : Philippe Robuchon | Durée : | Date : La page de l'émission
Philippe Robuchon
Philippe Robuchon et Clarisse Martin

La diminution du nombre d'emplois aidés, annoncée par la ministre du Travail Muriel Pénicaud va-t-elle porter préjudice aux collectivités locales et au monde associatif ? C'est ce qu'affirme Vanik Berberian, président de l'Association des maires ruraux de France et maire de Gargilesse-Dampierre (Indre). 

"L'été a été noir pour les collectivités locales", se désole l'édile, invité de RTL ce dimanche 27 août. "De l’inquiétude, on passe à la colère. (...) On apprend que certains emplois ne sont pas reconduits pour la rentrée, on ne peut pas fonctionner de cette manière-là". À cause de cette annonce, des communes ont dû se résoudre, à huit jours de la rentrée scolaire, à reculer sa date. "C'est tout à fait inédit", affirme le maire.

Les emplois aidés sont notamment usités dans les secteurs de l'école, la sécurité, l'aide à domicile, l'animation dans les centres sociaux mais aussi les services de restauration collective, les hôpitaux ou les associations culturelles et sportives. "Tout ce qui concourt à la vie quotidienne", estime Vanik Berberian.

Le gouvernement avance la nécessité de faire des économies

L'argument avancé par le gouvernement est la nécessité de faire des économies. Muriel Pénicaud a également fait part de ses doutes quant à l'efficacité réelle des emplois aidés. D'après elle, seule une personne sur quatre trouve un emploi à l'échéance d'un tel contrat. "Faire des économies, oui. Mais à condition qu'on regarde où et pas de n'importe quelle manière", plaide Vanik Berberian.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789848243
Diminution des emplois aidés : "De l’inquiétude, on passe à la colère"
Diminution des emplois aidés : "De l’inquiétude, on passe à la colère"
INVITÉ RTL - Vanik Berberian, le président de l'Association des maires ruraux de France, s'inquiète de l'annonce faite par le gouvernement.
http://www.rtl.fr/actu/politique/diminution-des-emplois-aides-de-l-inquietude-on-passe-a-la-colere-7789848243
2017-08-27 09:36:05
http://media.rtl.fr/cache/JThMRQKpxalS2-wngBe63Q/330v220-2/online/image/2013/1204/7767569476_des-eleves-a-l-ecole-primaire-germaine-tillion-de-lyon-le-4-septembre-2012.jpg