Bistrot, frites, cravate : les réseaux sociaux raillent François Hollande

MOI PRÉSIDENT - Plus de 100.000 messages ont été envoyés sur Twitter jeudi 6 novembre pour commenter dans la soirée la prestation du chef de l'État sur "RTL" et "TF1". Caustiques, mais pas seulement.

>
Bistrot, frites, cravate : les réseaux sociaux raillent François Hollande Crédit Image : AFP / Martin Bureau Crédit Média : Cyprien Cini Télécharger

Parmi la centaine de milliers de tweets qui ont commenté en temps réel la prestation radio-télévisée de François Hollande, jeudi 6 novembre, celui qui restera a été écrit par un ancien locataire de l'Elysée, oui !

Léonard Trierweiler, fils de Valérie, a conclu cette soirée présidentielle avec un certain sens de la synthèse, en écrivant : "Et on dit quoi à François Hollande ?  Merci pour ce moment". Valérie Trierweiler, elle, n'a pas tweeté. En revanche, François Hollande a réagi au livre de son ex-compagne, dans lequel elle l'accuse d'être loin des Français.

Pris à partie sur son image, le président de la République a revendiqué un côté populaire en disant avoir "pendant 30 ans fait la tournée des bistrots".

D'où une série de tweets goguenards, à l'instar de  Radio bistrot qui précise : "Moi aussi, j'ai fait la tournée des bistrots depuis 30 ans, et je n'ai encore jamais croisé ce mec !"



François Hollande a répondu aux attaques de Nicolas Sarkozy qui l'accuserait d'être "mal fagoté et de manger des frites". Il a lancé : "Mais où on en est là quand on est sur ce jugement de la politique ? (...) On me reproche même de manger des frites. Mais quelle est cette conception ? J'essaie de me tenir."

Réaction immédiate de Twitter avec Guillaume A., qui parle ironiquement du "Frite gate" quand Gilles Boyer, principal collaborateur d'Alain Juppé, embraye : "J'ai trouvé le slogan pour 2017 : mangez des frites !"

Un Gilles Boyer qui était très inspiré. Quand le chef de l'État a expliqué qu'un président travaillait souvent pour son successeur, il a tweeté : "On travaille souvent pour son successeur - Merci, mec".

S'ils se sont montrés moqueurs, les internautes ont aussi fait de l'investigation, avec ce qu'on appelle le "fact checking" (la vérification des faits). Quand le Président promet aucun nouvel impôt pour 2015, nombre sont ceux qui ressortent cette déclaration datant de l'an dernier sur TF1 : "En 2014, nous aurions pu poursuivre dans cette trajectoire d'augmenter les impôts. Qu'est-ce que j'ai décidé ? Il n'y aura aucune taxe nouvelle qui sera introduite."

une autre vérification a été fait sur sur l'attractivité de la France, quand le Président annonce fièrement : "Aujourd'hui, on est le premier pays - vous m'entendez - en terme d'étudiants étrangers." C'est faux. C'est RTL.fr qui, quelques minutes plus tard, mettait en ligne un rapport de l'Unesco qui classe la France seulement troisième.

L'annonce sur les retraites a aussi fait bondir certains internautes. "Dès lors que l'âge de la retraite va être reculé - aujourd'hui c'est 62 ans - en 2030, ce sera 63 ans", a annoncé François Hollande dans un petit moment de flottement. Comme l'a souligné le journaliste Luc Peillon, soit c'est une grosse erreur, soit c'est une annonce majeure sous forme de lapsus.

Dans ce flot de  critiques, il y a tout de même eu un compliment de temps en temps. Et comme par hasard, il est venu du camp socialiste. Le député Patrick Menucci parle d'un Président "déterminé", qui "donne confiance en l'avenir". Un point de vue qui est loin d'être majoritaire sur Twitter.

La rédaction vous recommande
par Cyprien CiniJournaliste RTL
Suivez Cyprien Cini sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7775215327
Bistrot, frites, cravate : les réseaux sociaux raillent François Hollande
Bistrot, frites, cravate : les réseaux sociaux raillent François Hollande
MOI PRÉSIDENT - Plus de 100.000 messages ont été envoyés sur Twitter jeudi 6 novembre pour commenter dans la soirée la prestation du chef de l'État sur "RTL" et "TF1". Caustiques, mais pas seulement.
http://www.rtl.fr/actu/politique/bistrot-frites-cravate-les-reseaux-sociaux-raillent-francois-hollande-7775215327
2014-11-07 09:13:00
http://media.rtl.fr/cache/Tjj3LDjhf7nyoqwxJ9F8Qg/330v220-2/online/image/2014/1107/7775215477_plus-de-100-000-messages-souvent-tres-caustiques-ont-commente-la-prestation-de-francois-hollande.jpg