1 min de lecture Confidentiels politique

Attaques dans l'Aude : Wauquiez critiqué dans son propre camp

CONFIDENTIELS RTL - Le président des Républicains est la cible de critiques à l'intérieur de sa formation politique depuis sa conférence de presse, lundi 26 mars, en réaction aux attaques jihadistes dans l'Aude.

Pauline de Saint-Remy Les Confidentiels RTL Pauline De Saint-Rémy
>
Télécharger Attaques dans l'Aude : Wauquiez critiqué dans son propre camp Crédit Image : AFP / CHRISTOPHE ARCHAMBAULT | Crédit Média : Pauline De Saint-Rémy | Durée : | Date : La page de l'émission
Pauline de Saint-Remy
Pauline De Saint-Rémy
et Loïc Farge

Dans la foulée du premier attentat islamique depuis son accession à la tête des Républicains, Laurent Wauquiez s'en est pris sans détour à Emmanuel Macron en personne. Dans une déclaration au siège du parti, lundi 26 mars, il a reproché au chef de l'État sa "naïveté coupable" face au terrorisme, son "aveuglement" et son "irresponsabilité politique" même.

Sur le fond, Laurent Wauquiez demande notamment la restauration de l'état d'urgence et l'internement des fichés S les plus dangereux, ainsi que le non-retour des jihadistes engagés en Syrie et en Irak. "On a voulu casser le schéma émotion, unité nationale, puis oubli", assure l'un de ses proches dans les colonnes de L'Opinion (daté 27 mars).

Problème : même au sein de sa famille politique, certains jugent ses propositions "déraisonnables". C'est le cas du conseiller régional d'Île-de-France et très sarkozyste ancien directeur général de la police nationale, Frédéric Péchenard, qui l'a dit publiquement lundi. Il considère que l'enfermement des fichés S n'a "pas beaucoup de sens". Mais il n’est pas le seul.

À lire aussi
Un homme avec une pancarte "Je suis juif" lors d'une manifestation après les attaques de "Charlie Hebdo", le 10 janvier 2015 confidentiels politique
Une tribune pour dénoncer l'antisémitisme sera publiée dimanche 22 avril

L'ancien député et magistrat Georges Fenech est lui-même assez "embarrassé", selon ses propres termes. En privé, il ne dit pas mieux. "C'est une connerie", confie-t-il. "Beaucoup de fantasme autour des fichés S : ce n'est qu'une fiche de renseignement. Laurent Wauquiez pense répondre à son électorat, mais il faut laisser ça à Marine Le Pen", explique-t-il.

Une critique qui vaut aussi pour le rétablissement de l'état d'urgence. D'ailleurs suffisamment de mesures sont "désormais rentrées dans le droit commun", aux yeux de Georges Fenech.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Confidentiels politique Laurent Wauquiez Les Républicains
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792787653
Attaques dans l'Aude : Wauquiez critiqué dans son propre camp
Attaques dans l'Aude : Wauquiez critiqué dans son propre camp
CONFIDENTIELS RTL - Le président des Républicains est la cible de critiques à l'intérieur de sa formation politique depuis sa conférence de presse, lundi 26 mars, en réaction aux attaques jihadistes dans l'Aude.
http://www.rtl.fr/actu/politique/attaques-dans-l-aude-wauquiez-critique-dans-son-propre-camp-7792787653
2018-03-27 07:13:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/Sg7m54uZ3Fic1FQxf1SDLA/330v220-2/online/image/2018/0219/7792321838_le-president-des-republicains-laurent-wauquiez.jpg