2 min de lecture Anne Hidalgo

Anne Hidalgo fustige "la mascarade" de NKM lors du vote sur la Tour Triangle

INVITÉE RTL - La maire de Paris estime que sa mise en minorité au conseil de Paris est le fruit d'une manœuvre politicienne de sa rivale Nathalie Kosciusko-Morizet.

Elizabeth Martichoux L'invité de RTL Elizabeth Martichoux
>
Anne Hidalgo sur la Tour Triangle : "Il y aura certainement un nouveau vote" Crédit Image : Paul Guyonnet / RTL.fr | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
BenjaminHuepro
Benjamin Hue
Journaliste RTL

Anne Hidalgo n'en démord pas, sa mise en minorité au conseil de Paris lors du vote sur la Tour Triangle relève selon elle uniquement d'une manœuvre politicienne orchestrée par sa rivale dans la course à la maire de Paris, Nathalie Kosciusko-Morizet. "Vous savez pourquoi elle a décidé de voter contre? Je pense que c'est parce que j'étais pour. C'est justement ce que les Français n'acceptent plus en politique", déplore la maire de Paris. 

"Je respecte la position des écologistes, en opposition depuis le début. Ceux qui ont changé de pied, c'est la droite de NKM", fustige-t-elle alors que le projet de gratte-ciel qui doit s'élever dans le 15e arrondissement de la capitale au sein du Parce des expositions, initialement soutenu par la droite parisienne et les milieux économiques, a été rejeté par 83 voix contre et 78 voix pour, à la faveur d'une coalition de circonstance droite-centre-écolos.

Des conseillers UMP voulaient un vote à bulletin secret

"La droite n'a pas donné la liberté de vote à son groupe. Beaucoup de conseillers UMP sont venus me voir pour demander un vote à bulletin secret. Ils n'ont pas pu l'avoir car leur présidente de groupe leur a imposé une mascarade", poursuit l'édile, confiante dans la tenue d'un nouveau vote "sans doute imposé par la justice car ce qui s'est passé hier n'est pas légal". En cause, des élus de l'opposition auraient montré leurs bulletins, alors que le vote était à bulletin secret.

À lire aussi
La maire de Paris, Anne Hidalgo, le 12 décembre 2017 confidentiels politique
Municipales à Paris : Anne Hidalgo lance une contre-offensive

D'une manière générale, Anne Hidalgo ne s'inquiète pas outre-mesure de sa mise en minorité. "Je ne dirige pas Paris avec la droite. Je fais avancer Paris avec les hommes et femmes de bonne volonté". Et elle ne veut pas croire que la Tour Triangle ne verra pas le jour. "C'est un projet structurant, un investissement privé de 500 millions d'euros dans lequel la ville ne paie pas un centime. On serait le seul pays au monde à refuser un investissement privé de cet ordre-là ?", demande-t-elle.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Anne Hidalgo Paris Nathalie Kosciusko-Morizet
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7775401266
Anne Hidalgo fustige "la mascarade" de NKM lors du vote sur la Tour Triangle
Anne Hidalgo fustige "la mascarade" de NKM lors du vote sur la Tour Triangle
INVITÉE RTL - La maire de Paris estime que sa mise en minorité au conseil de Paris est le fruit d'une manœuvre politicienne de sa rivale Nathalie Kosciusko-Morizet.
http://www.rtl.fr/actu/politique/anne-hidalgo-fustige-la-mascarade-de-nkm-lors-du-vote-sur-la-tour-triangle-7775401266
2014-11-18 08:31:00
http://media.rtl.fr/cache/w5i65GyQAKF9OgSyoDE3Kw/330v220-2/online/image/2014/1118/7775401420_anne-hidalgo-invitee-de-rtl-le-18-novembre-2014.jpg