Alain Minc : "Il faut suspendre la loi de 1905"

REPLAY - REPLAY / INVITÉ RTL - Dans son dernier ouvrage "Un français de tant de souches", l'ancien conseiller politique de Nicolas Sarkozy propose de suspendre pendant 5 ans la loi de séparation des Églises et de l'État pour permettre une meilleure intégration des musulmans de France.

L'année 2015 a été émaillée d’événements mettant à jour l'échec du modèle d'intégration français, selon Alain Minc. Dans son dernier ouvrage, Un français de tant de souche, l'intellectuel français brise un tabou en proposant de suspendre la loi de 1905 pendant 5 ans pour permettre une meilleure intégration des musulmans français. Pour l'ancien conseiller de Nicolas Sarkozy, le culte musulman n'a pas hérité d'un "appareil de production" contrairement aux religions catholique, protestante et juive, historiquement implantées en France avant la loi de séparation des Églises et de l'État.

"Vous préférez des mosquées construites par la République ou des mosquées financées par les salafistes, des imams formés par des instituts contrôlés par la République ou des imams formés par on ne sait trop qui et qui prêchent on ne sait trop quoi ?", avance Alain Minc pour justifier sa proposition. L'ancien visiteur du soir de Nicolas Sarkozy reste optimiste sur l'intégration des musulmans français. En soulignant que la France comptait les communautés juive et musulmane les plus importantes d'Europe, Alain Minc constate que les tensions sont moins importantes "que l'on pourrait le craindre compte tenu du climat idéologique du pays."

Faire la part des choses entre polémiques inutiles et problèmes d'intégration

Celui qui est désormais président du conseil d'administration de la SANEF est revenu sur les agitations de l'année passée à propos de l'intégration des musulmans en France. La suppression des menus de substitution dans les cantines scolaires à Chalon-sur-Saône à l'origine d'une polémique "absurde" pour Alain Minc. "Franchement, est-ce que ça vous choque moralement que des enfants qui ne veulent pas manger de porc mangent végétarien", s'étonne-t-il, en faisant référence à la récente proposition d'Yves Jégo pour proposer systématiquement des repas végétariens.

Alain Minc souligne qu'il ne faut pas transiger sur tout sujet qui pose problème en matière d'intégration. Il cite par exemple la polémique qui entourait l'instauration d'horaires différenciés pour les hommes et les femmes dans les piscines. "C'est quelque chose de tout à fait différent parce que cela touche au statut de la femme et donc aux valeurs de la République.", a tenu à préciser Alain Minc. Selon lui, l'assimilation des étrangers est devenue "beaucoup plus difficile en France" et l'intégration constitue "déjà un bel objectif".

La rédaction vous recommande
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7780124284
Alain Minc : "Il faut suspendre la loi de 1905"
Alain Minc : "Il faut suspendre la loi de 1905"
REPLAY - REPLAY / INVITÉ RTL - Dans son dernier ouvrage "Un français de tant de souches", l'ancien conseiller politique de Nicolas Sarkozy propose de suspendre pendant 5 ans la loi de séparation des Églises et de l'État pour permettre une meilleure intégration des musulmans de France.
http://www.rtl.fr/actu/politique/alain-minc-il-faut-suspendre-la-loi-de-1905-7780124284
2015-10-16 08:46:00
http://media.rtl.fr/cache/tfCSj8Mf5pmg_0HsPPyScg/330v220-2/online/image/2015/1016/7780124320_alain-minc-invite-de-rtl-le-16-octobre-2015.jpg