"Alain Juppé opère un recentrage à droite", décrypte Alba Ventura

REPLAY / ÉDITO - La journaliste nous explique pourquoi, et surtout comment, l'ancien Premier ministre va prouver qu'il est bien de droite.

Alba Ventura >
"Alain Juppé opère un recentrage à droite", décrypte Alba Ventura Crédits Média : RTL.fr | Durée : | Date :
1/

Alain Juppé dégaine ses propositions "pour un État fort". C'est aussi le titre du livre qu'il publie cette semaine chez Lattès. L'ancien Premier ministre, candidat à la primaire à droite, dévoile ses mesures en matière de sécurité, de justice et d'immigration. Mais on ne va pas découvrir qu'Alain Juppé est de droite. Il n'a jamais été de gauche, Alain Juppé. On comprend cependant l'interrogation parce qu'il a participé d'une certaine manière à brouiller un peu l'image de l'homme conservateur, inflexible, "droit dans ses bottes". Il a joué le centriste pour effacer l'image du rigide, de l'autoritaire de 1995. Il a participé à ce jeu-là : sa danse du ventre avec son ami François Bayrou, son concept d'"identité heureuse" contre l'identité nationale de Nicolas Sarkozy. Les Juppéistes étaient persuadés que "l'identité heureuse", c'était une idée formidable. Ils ont fait fausse route.

Oui, Alain Juppé a laissé penser que le curseur penchait un peu à gauche. Jusqu'à poser à la "une" des Inrocks et expliquer dans le magazine bobo qu'il était favorable au mariage et à l'adoption pour les couples homosexuels. Cela lui a valu de devenir la coqueluche de la gauche. Mais bon, fini d'amuser la galerie ! Maintenant c'est toujours tout droit, donc à droite toute.

Ça, c'est le terrain de Nicolas Sarkozy. C'est pour cela qu'Alain Juppé tient à rappeler qu'il est bien de droite. Il sait que la primaire va se jouer "à droite" et qu'en face de lui, il y a Nicolas Sarkozy. Jusqu'à présent, Alain Juppé avait installé l'image de la pondération, du sage, de l'image du raisonnable. Il sait qu'il s'est rendu sympathique aux yeux des électeurs centristes. Il n'a plus besoin de le prouver. C'est écrit dans les sondages. Donc ça, si on ose dire, "c'est fait".

Il sait que la primaire va se jouer "à droite" et qu'en face de lui, il y a Nicolas Sarkozy

Alba Ventura

En revanche, Alain Juppé a besoin de prouver au cœur de l'électorat de droite que face à la menace terroriste et à la crise migratoire, il n'a pas la main qui tremble, qu'il n'est pas un leader "mou". Il doit montrer qu'il est sans concession sur le régalien. Même si sur la déchéance de nationalité, on a droit à quelques contorsions : il dit qu'il est "pour", puis il dit que ce n'est pas utile, même s'il la voterait quand même.

Pour le reste c'est "à droite toute", lorsqu'il va jusqu'à proposer de supprimer les réductions automatiques de peines, jusqu'à rétablir les peines plancher, jusqu'à réformer l'aide médicale d'État (AME) aux étrangers, jusqu'à créer un délit d'entrave à la laïcité dans les services publiques. D'une certaine manière, on peut dire qu'Alain Juppé opère un recentrage à droite.

Les carnets du jour

On connait la passion de François Hollande pour François Mitterrand. On pensait donc qu'il prononcerait un vibrant discours à l'occasion des vingt ans de sa mort, le 8 janvier prochain. Le chef de l'État sera bien à Jarnac  mais il ne parlera pas. Son grand discours d'hommage, ce sera pour le mois d'octobre, au musée du Louvre,  lorsque seront célébrés les 100 ans de sa naissance.

À l'Élysée, on estime sans doute qu'il est beaucoup plus malin de se revendiquer de François Mitterrand en octobre alors que l'on se rapprochera de l'élection présidentielle, plutôt qu'en ce mois de janvier, au cours duquel le Président va beaucoup prendre la parole à l'occasion des commémorations liées aux attentats et des cérémonies de vœux.

La rédaction vous recommande
LoïcFarge42
par Journaliste RTL
Suivez Loïc Farge sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7781151685
"Alain Juppé opère un recentrage à droite", décrypte Alba Ventura
"Alain Juppé opère un recentrage à droite", décrypte Alba Ventura
REPLAY / ÉDITO - La journaliste nous explique pourquoi, et surtout comment, l'ancien Premier ministre va prouver qu'il est bien de droite.
http://www.rtl.fr/actu/politique/alain-juppe-opere-un-recentrage-a-droite-decrypte-alba-ventura-7781151685
2016-01-04 08:39:00
http://media.rtl.fr/cache/b7OD_cVG4vCmnrqsPCt6ew/330v220-2/online/image/2015/0622/7778828150_alba-ventura.jpg