1 min de lecture Syrie

Syrie : vers une trêve "humanitaire" de trente jours ?

Sur proposition de la Suède, le Conseil de sécurité des Nations-Unies pourrait demander un cessez-le-feu de trente jours dans le conflit syrien pour améliorer les conditions humanitaires. Une proposition qui a peu de chances d'aboutir.

Un jeune syrien déplacé de Raqa dans le camp d'al-Karamah, à quelque kilomètres à l'est du bastion syrien du groupe État islamique (EI), le 13 juin 2017.
Un jeune syrien déplacé de Raqa dans le camp d'al-Karamah, à quelque kilomètres à l'est du bastion syrien du groupe État islamique (EI), le 13 juin 2017. Crédit : DELIL SOULEIMAN / AFP
Nicolas Skopinski
et AFP

Le Conseil de sécurité des Nations unies examine un projet de résolution réclamant la mise en place d'un cessez-le-feu de trente jours en Syrie pour permettre la livraison d'aide humanitaire.

Ce texte, présenté par la Suède, réclame également la fin immédiate de tous les sièges y compris dans la Ghouta orientale où une campagne de bombardements menée par les forces gouvernementales a tué plus de 240 civils en cinq jours.

Après un bref répit, les bombardements ont visé vendredi plusieurs localités de la vaste région de la Ghouta orientale, proche de Damas et dans laquelle sont assiégés quelque 400.000 habitants dans des conditions humanitaires dramatiques, selon des correspondants de l'AFP.

À lire aussi
Un soldat irakien escorte des civils à Mossoul le 11 juillet 2017. justice
Jihad : jugée puis remise en liberté en Irak, elle revient en France

Médecins et secouristes sont débordés par l'afflux de victimes avec, chaque jour, des dizaines de morts et de blessés, dont des femmes et des enfants. Malgré l'ampleur des violences, les quinze membres du Conseil de sécurité ne sont pas parvenus à s'entendre jeudi sur une trêve humanitaire réclamée par les agences de l'ONU pour permettre la livraison d'aides d'urgence.

"Pas réaliste" pour la Russie

Les représentants des différentes agences onusiennes basées à Damas avaient en effet réclamé mardi "une cessation immédiate des hostilités pour au moins un mois, dans toute la Syrie". L'ambassadeur russe à l'ONU Vassily Nebenzia, parmi les premiers représentants à avoir quitter la réunion du Conseil jeudi, avait affirmé qu'un cessez-le-feu humanitaire "n'était pas réaliste".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Syrie ONU Suède
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792203380
Syrie : vers une trêve "humanitaire" de trente jours ?
Syrie : vers une trêve "humanitaire" de trente jours ?
Sur proposition de la Suède, le Conseil de sécurité des Nations-Unies pourrait demander un cessez-le-feu de trente jours dans le conflit syrien pour améliorer les conditions humanitaires. Une proposition qui a peu de chances d'aboutir.
http://www.rtl.fr/actu/international/syrie-vers-une-treve-humanitaire-de-trente-jours-7792203380
2018-02-10 03:06:44
http://media.rtl.fr/cache/bmYpcpc0fGRIGWLSt-hn9w/330v220-2/online/image/2017/1103/7790788228_000-pj4sl.jpg