Starwood, la première entreprise américaine à s'implanter à Cuba depuis 1959

Alors que Barack Obama doit se rendre sur l'île communiste du 20 au 22 mars, l'entreprise américaine annonce son installation à Cuba.

Le rapprochement entre les États-Unis et Cuba est de plus en plus concret
Crédit : JOE RAEDLE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Le rapprochement entre les États-Unis et Cuba est de plus en plus concret

Le réchauffement des relations entre les États-Unis et Cuba commence à avoir des conséquences économiques concrètes. Samedi 19 mars, la chaîne hôtelière américaine Starwood (Le Meridien, W, Westin, Le Sheraton) a annoncé qu'elle allait ouvrir des établissements à Cuba. Cela marquerait le grand retour des groupes américains sur l'île communiste depuis la révolution de 1959.
 
À la veille de la visite historique du président américain Barack Obama à La Havane, le groupe hôtelier a dévoilé dans un communiqué le détail de cet investissement de plusieurs millions de dollars grâce auquel deux hôtels devraient ouvrir en 2016. Un troisième établissement pourrait suivre selon Starwood qui a déjà signé une lettre d'intention avec les autorités cubaines. La société va gérer l'hôtel Inglaterra, ouvert en 1875 et disposant de 83 chambres en plein cœur de la Havane, qui va rejoindre son portefeuille de propriétés de luxes. La chaîne reprendra aussi l'hôtel Quinta Avenida, également situé dans la capitale. Celui-ci ouvrira en fin d'année sous la marque Sheraton et disposera de 186 chambres. Enfin, Starwood devrait gérer l'hôtel Santa Isabel, encore à la Havane, une fois qu'il aura obtenu le feu vert du département américain du Trésor, l'équivalent du ministère des Finances et de l'Économie.

Un marché à conquérir

Les accords entre Starwood et les autorités cubaines sont les premiers grands marchés conclus par un groupe américain depuis la décision de Barack Obama fin 2014 de normaliser les relations des États-Unis avec Cuba. La normalisation entre les deux anciens ennemis de la Guerre froide reste néanmoins encore suspendue à la levée, par le Congrès américain, de l'embargo économique imposé en 1962 par Washington.
 
Pour pouvoir établir leurs enseignes à Cuba, les groupes candidats doivent déposer des demandes de licences auprès du Trésor américain, gardien des sanctions économiques américaines. Starwood assure les avoir obtenues et d'autres entreprises américaines pourraient annoncer dans les tout prochains jours leur implantation à Cuba.  

Marriott International, concurrent de Starwood, pourrait ainsi prendre pied sur l'île. Le patron Arne Sorenson ferait d'ailleurs partie de la délégation accompagnant le président américain pour son voyage historique dans l'île communiste du 20 au 22 mars. D'après une source proche de l'affaire, l'opérateur télécoms AT&T est aussi en discussions avec la compagnie nationale de télécommunications cubaine ETECSA.

La rédaction vous recommande
par Michael DucoussoJournaliste
Suivez Michael Ducousso sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7782451822
Starwood, la première entreprise américaine à s'implanter à Cuba depuis 1959
Starwood, la première entreprise américaine à s'implanter à Cuba depuis 1959
Alors que Barack Obama doit se rendre sur l'île communiste du 20 au 22 mars, l'entreprise américaine annonce son installation à Cuba.
http://www.rtl.fr/actu/international/starwood-la-premiere-entreprise-americaine-a-s-implanter-a-cuba-depuis-1959-7782451822
2016-03-20 04:22:33
http://media.rtl.fr/cache/bsfQ-eE0ZnNxBLh73k0lyg/330v220-2/online/image/2016/0320/7782451815_le-rapprochement-entre-les-etats-unis-et-cuba-est-de-plus-en-plus-concret.jpg