2 min de lecture International

Reporters sans frontières : 65 journalistes tués en 2017, dont 10 femmes

Selon le rapport annuel de l'ONG de défense de la liberté de la presse, 2017 est l'année la moins meurtrière pour la profession depuis 14 ans.

Selon RSF, 65 journalistes ont été tués en 2017, dont 10 femmes.
Selon RSF, 65 journalistes ont été tués en 2017, dont 10 femmes. Crédit : PHILIPPE LOPEZ / AFP
Marie Zafimehy
Marie Zafimehy

65 journalistes tués. C'est le bilan dressé par le rapport annuel de l'ONG Reporters sans Frontières (RSF). Parmi eux : 50 professionnels, 7 "journalistes-citoyens" (blogueurs) et 8 "collaborateurs des médias". Un chiffre en baisse qui fait de l'année 2017, la moins meurtrière pour les journalistes professionnels depuis 14 ans.

Sur les 65 journalistes tués au cours de l'année, 39 ont été assassinés ou sciemment visés et 26 ont été tués dans l'exercice de leurs fonctions. Comme l'an dernier et depuis 2012, la Syrie demeure le pays le plus meurtrier pour les reporters avec 12 journalistes tués recensés, devant le Mexique (11), l'Afghanistan (9), l'Irak (8) et les Philippines (4).

Outre les journalistes assassinés, RSF a recensé un total de 326 journalistes emprisonnés. Si la tendance générale est à la baisse, certains pays se démarquent au contraire par un nombre inhabituel de journalistes prisonniers cette année. C'est le cas du Maroc et de la Russie qui en comptent respectivement 8 et 6 derrière les barreaux. La Chine qui en détient le record avec 52 journalistes emprisonnés

À lire aussi
La chancelière allemande Angela Merkel, le 19 novembre 2017 Allemagne
Allemagne : le SPD approuve le principe d'une coalition avec Angela Merkel

Des pays, devenus trop dangereux, se vident de leurs journalistes

Rapport 2017 de Reporters Sans Frontières
Partager la citation

Si moins de journalistes ont été tués dans le monde en 2017 par rapport à l'an passé (79 tués l'an dernier, soit une baisse de 18% cette année) c'est, estime RSF, en raison de "la prise de conscience croissante de la nécessité de mieux protéger les journalistes et la multiplication des campagnes menées en ce sens par les organisations internationales et les médias eux-mêmes". 

Mais aussi par le fait que "des pays, devenus trop dangereux, se vident de leurs journalistes". "C'est le cas de la Syrie, de l'Irak, du Yémen, de la Libye où l'on assiste à une hémorragie de la profession", déplore RSF. 

Si les conflits armés mettent en péril la vie des journalistes qui couvrent ces guerres, dans des pays comme le Mexique "des cartels et des politiques locaux font régner la terreur" contraignant aussi nombre de journalistes à "quitter leur pays ou leur profession". "Le Mexique est le pays en paix le plus dangereux au monde pour les reporters", souligne RSF. 

Deux fois plus de femmes journalistes tuées

Le rapport de RSF met également en lumière la situation des femmes journalistes. Dix d'entre elles ont été tuées en 2017, soit deux fois plus qu'en 2016 et cinq fois plus qu'en 2015. "La plupart d'entre elles avaient en commun d'être des journalistes d'investigation chevronnées et pugnaces, à la plume acérée", dit RSF. 

L'ONG cite notamment l'assassinat à la voiture piégée à Malte le 16 octobre de la journaliste maltaise Daphne Caruana Galizia ou encore le meurtre de Kim Wall, journaliste suédoise dont le corps découpé par l'inventeur danois Peter Madsen a été retrouvé dans la baie de Køge.

Deux femmes journalistes ont également été tuées en zone de conflit. L'une d'entre elles, Véronique Robert, travaillait pour la rédaction de l'émission Envoyé Spécial sur France 2. La seconde Tuba Akyilmaz - connue professionnellement sous le nom de Nuzhian Arhan - était une journaliste turque. Elle est décédée après avoir reçu un tir de sniper en pleine tête, lors d'une bataille dans le Nord de l'Irak.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
International Reportage Journalisme
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7791495319
Reporters sans frontières : 65 journalistes tués en 2017, dont 10 femmes
Reporters sans frontières : 65 journalistes tués en 2017, dont 10 femmes
Selon le rapport annuel de l'ONG de défense de la liberté de la presse, 2017 est l'année la moins meurtrière pour la profession depuis 14 ans.
http://www.rtl.fr/actu/international/reporters-sans-frontieres-65-journalistes-tues-en-2017-dont-10-femmes-7791495319
2017-12-19 20:47:00
http://media.rtl.fr/cache/DCyKrw_HQuJ4IDhRh2h8rg/330v220-2/online/image/2017/1219/7791495550_selon-rsf-65-journalistes-ont-ete-tues-en-2017-dont-10-femmes.jpg