2 min de lecture États-Unis

"Pizzagate" : la rumeur anti-Clinton de trafic d'enfants qui empoisonne le web

Des internautes menacent de mort le personnel d'un restaurant lié à John Podesta, qui n'est autre que l'ex-directeur de campagne d'Hillary Clinton.

Hillary Clinton et John Podesta, le 12 octobre 2011
Hillary Clinton et John Podesta, le 12 octobre 2011
JulienAbsalon1
Julien Absalon
Journaliste RTL

C'est l'affaire qui enflamme une partie du web américain. Depuis plusieurs semaines, une pizzeria de New York, le Comet Ping Pong, est suspectée par des internautes de cacher un réseau pédophile de trafic d'enfants. Les accusations sont d'autant plus graves qu'elles portent non seulement sur les employés et son propriétaire James Alefantis, mais aussi sur l'entourage d'Hillary Clinton et plus précisément de son ancien directeur de campagne présidentielle John Podesta. Ces allégations, grandement relayées sur les réseaux sociaux, les sites de désinformation à tendance complotiste, gangrènent la vie des protagonistes, qui sont menacés de mort. Le New York Times, qui a raconté le 21 novembre dernier les tenants et les aboutissants de cette histoire, souligne pourtant qu'aucune enquête n'a été ouverte et que les accusations sont infondées.

Selon le quotidien américain, la genèse de cette histoire se trouve en grande partie dans une publication de mails de John Podesta par Wikileaks. À l’intérieur, y figurent notamment des échanges avec James Alefantis, fondateur de la pizzeria en 2006, en vue d'une levée de fonds pour la campagne. En raison de la popularité de l'établissement et de son propriétaire auprès de responsables démocrates hauts placés à Washington, des rumeurs faisaient déjà état d'un trafic d'enfants dans le restaurant. Avec la candidature d'Hillary Clinton, la théorie a soudainement pris de l'ampleur lorsque des internautes conspirationnistes pro-Trump du sulfureux site 4chan, mais aussi sur la page du réseau social Reddit consacrée au nouveau président américain, ont décidé de mener leur enquête.

Le web français en parle

Ces internautes ont alors avancé que John Podesta avait participé à un culte satanique. Ils se sont notamment appuyés sur des interprétations de photos postées par le propriétaire du restaurant sur son compte d'Instagram, sur lequel des photos d'enfants sont régulièrement postées. Ce sont aussi des affiches de la pizzeria qui sont grandement commentées. Sur le tweet ci-dessous, repéré par Slate, une internaute assure que l'image à gauche "pourrait faire référence à ce que les enfants ressentent quand ils sont victimes d'abus".

À lire aussi
Uber enquête après des accusations de harcèlement sexuel États-Unis
États-Unis : Uber lance une enquête après des accusations de harcèlement sexuel

Avec tous ces éléments, des internautes n'ont pas hésité à harceler et menacer de mort les personnes travaillant au Comet Ping Pong. "Nous sommes constamment agressés", déplore James Alefantis tandis qu'un employé s'est vu demander par sa femme de quitter son poste pour mettre un terme aux menaces. L'ampleur de l'affaire a pu se mesurer à la popularité des conversations ouvertes à ce sujet sur Reddit, mais aussi au fait que le hashtag #pizzagate se soit retrouvé jeudi 24 novembre dans les trending topics de Twitter, à savoir les sujets les plus tendances du réseau social. Le phénomène touche aussi la France, où l'affaire fait beaucoup de bruit sur les forums de jeuxvideo.com et trouve aussi écho chez Égalité et Réconciliation, le site d'Alain Soral.

Selon le New York Times, si le FBI "ne confirme pas et ne dément pas l'existence d'investigations", aucune enquête n'a été ouverte à ce sujet car aucun élément n'accrédite cette théorie du complot. La police indique quant à elle qu'elle surveille l'évolution de la situation et qu'elle est au courant des "menaces" portées à l'encontre de l'établissement et de son personnel.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Présidentielle américaine 2016 New York
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7785977945
"Pizzagate" : la rumeur anti-Clinton de trafic d'enfants qui empoisonne le web
"Pizzagate" : la rumeur anti-Clinton de trafic d'enfants qui empoisonne le web
Des internautes menacent de mort le personnel d'un restaurant lié à John Podesta, qui n'est autre que l'ex-directeur de campagne d'Hillary Clinton.
http://www.rtl.fr/actu/international/pizzagate-la-rumeur-anti-clinton-de-trafic-d-enfants-qui-empoisonne-le-web-7785977945
2016-11-26 14:00:00
https://media.rtl.fr/cache/SNWJuprhRDdvm5yiDeMIrQ/330v220-2/online/image/2016/1125/7785979610_hillary-clinton-et-john-podesta-le-12-octobre-2011.jpg