2 min de lecture Union européenne

La Slovaquie, un paradis de l'industrie automobile

ÉDITO - Cette petite république d'Europe orientale est devenue le premier pays au monde pour la production de voiture rapporté à la population.

François Lenglet Lenglet-Co François Lenglet
>
La Slovaquie, un paradis de l'industrie automobile Crédit Image : Damien Rigondeaud | Crédit Média : RTLNET | Durée : | Date :
La page de l'émission
François Lenglet et Loïc Farge

Trnava est située à quelques encablures de la capitale. La septième ville slovaque, qui compte 60.000 âmes, a deux spécialités. Tout d'abord, les clochers qui pointent dans la brume, si nombreux qu'on surnomme  Trnava "la Rome slovaque". Ensuite, les usines automobiles. Celle de Peugeot-Citroën par exemple. C'est un site immense qui produit plus de 300.000 véhicules par an. Arrivé ici il y a dix ans, PSA est en compagnie de nombreux de ses concurrents (Volkswagen, Kia, Audi). Et ce n'est pas fini puisque Jaguar, désormais propriété d'un indien, a choisi la région pour implanter une nouvelle usine qui ouvrira l'année prochaine (un milliard d'euro d'investissement). Porsche devrait y fabriquer cette année la nouvelle génération des Cayenne. Sans compter les innombrables équipementiers, qui fabriquent les pièces détachées.

Tout le gotha de l'automobile déboule en Slovaquie. Au point que cette petite république d'Europe orientale est devenue le premier pays au monde pour la production de voiture rapporté à la population. Elle a fabriqué l'année dernière 1,1 million de véhicules (soit 191 pour 1000 habitants). À titre de comparaison, la France produit 30 voitures pour 1.000 habitants, c'est-à-dire proportionnellement six fois moins. L'industrie automobile compte pour presque la moitié de la production industrielle du pays.

Des ouvriers payés 600 euros par mois

Ces voitures "made in Slovaquie" sont vendues à l'export, chez nous. Sur les 1,1 million produites, moins de 10% sont achetées par les Slovaques eux-mêmes. Tout le reste est destiné à l'Allemagne, à la France et aux marchés environnants. Prenez la nouvelle C3, le petit modèle de Citroën, qui sera commercialisé à partir de l'automne en France : "made in  Trnava". La 208 Peugeot : "made in Trnava", au moins en partie.

À lire aussi
Angela Merkel et Emmanuel Macron à Bruxelles le 23 juin 2017. union européenne
Emmanuel Macron et Angela Merkel unis un an après le vote du Brexit

Ce qui a attiré les constructeurs en Slovaquie, c'est d'abord une culture industrielle historique. C'est à Trnava qu'était fabriqués, pendant la période communistes, des sortes de combis qu'on appelait les Taz, un véhicule de bande dessinée. Ensuite, ce sont les salaires faibles. Un centre de recrutement se trouve dans des bâtiments préfabriquées, à la lisière de la ville. On y embauche les ouvriers à 600 euros par mois.

Il y avait là des dizaines de candidats venus de Serbie, de Roumanie et de tous les pays de l'Est. De pauvres diables, en survêtement et en chaussure trouées, dont certains savent à peine écrire, et pour lesquels la Slovaquie est un eldorado. Les firmes de l'automobile vont jusqu'à construire pour eux des logements, où ils habitent à plusieurs. Les usines tournent à plein régime. Elles augmentent sans cesse la production et les cadences. Au point qu'elles ont du mal à trouver de la main d'oeuvre.

"C'est pareil chez nous"

En Slovaquie, le chômage est faible. Mais les Slovaques ne sont pas sans inquiétude. François Lenglet raconte avoir rencontré le maire de Trnava, un jeune élu de 36 ans, hors parti (en Slovaquie aussi, c'est la crise des partis traditionnels). Quand il a été question de l'inquiétude des salariés de l'industrie en France, devant ces délocalisations qui les laissent sans emploi, le maire a répondu : "C'est pareil chez nous". Déjà la concurrence des travailleurs venus de l'étranger tire les salaires à la baisse, c'est comme des délocalisations de l'intérieur.

"Un jour ou l'autre, poursuivait le maire, nous aussi nous serons trop chers par rapport à d'autres. Les usines s'en iront, comme elles sont parties de chez vous, pour poursuivre leur course folle autour de la planète", a-t-il ajouté.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Union européenne Europe Auto
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787051472
La Slovaquie, un paradis de l'industrie automobile
La Slovaquie, un paradis de l'industrie automobile
ÉDITO - Cette petite république d'Europe orientale est devenue le premier pays au monde pour la production de voiture rapporté à la population.
http://www.rtl.fr/actu/international/la-slovaquie-un-paradis-de-l-industrie-automobile-7787051472
2017-02-03 10:15:00
http://media.rtl.fr/cache/28ieCAHuWyCPzG2Iio-h0A/330v220-2/online/image/2014/0423/7771375197_francois-lenglet.jpg