2 min de lecture Économie

La finance islamique serait-elle plus vertueuse ?

Mi-avril, l'université Paris-Dauphine et une école de commerce à Marseille vont inaugurer des cours pour "repenser" la finance… en s’appuyant sur la finance islamique.

Rémi Sulmont RTL vous en parle déjà Rémi Sulmont
>
Télécharger La finance islamique serait-elle plus vertueuse ? Crédit Image : AFP / Archives, Karim Sahib | Crédit Média : Rémi Sulmont | Durée : | Date : La page de l'émission
Rémi Sulmont et Loïc Farge

Et si la finance, telle qu'on la pratique dans les pays musulmans, pouvait nous permettre de réguler la finance internationale débridée ? L'idée est d'étudier comment on fait de la finance dans les pays de culture musulmane. Là-bas, les règles sont très différentes de ce qu'on connait. On ne peut pas prêter de l’argent en demandant des intérêts. Des secteurs sont interdits : il n'y a pas d'investissement possible dans les jeux de hasard, l'alcool ou la pornographie, ou encore dans l’industrie du porc (qui est un interdit religieux autant que culturel).

Ce qui intéresse les initiateurs de ce nouveau certificat, c'est le cadre éthique dans lequel s'inscrit la finance islamique par essence. Un titre financier doit toujours être appuyé à un actif dans l’économie réelle. La spéculation financière est donc prohibée.

La finance islamique en plein boom

Pourquoi étudier la finance islamique en France ? Le premier objectif, c'est le business. Ce certificat (le premier en France), consacré à la "gestion d'actifs et l'assurance islamiques" va former des étudiants et des professionnels qui vont faire des affaires dans ou avec les pays du Golfe et de la Méditerranée.

À lire aussi
Plusieurs chefs d'État et de gouvernement réunis lors du G7 en Sicile, le 26 mai 2017 politique
Diplomatie, économie... Qu'est-ce que le G7, actuellement réuni en Sicile ?

La finance islamique est en plein boom. Elle représente aujourd'hui 2.000 milliards d'euros par an. Dans deux ans ça sera 3.000 milliards, notamment avec l'explosion démographique des pays musulmans. Être compétitif, c'est le donc premier objectif.

Mais l'autre idée des initiateurs de ces cours, c'est la recherche éthique. La finance, telle qu'elle est pratiquée en pays musulman, fonctionne et elle offre un cadre éthique. "Bon, il se trouve qu’il part d’un cadre religieux. Dans le contexte actuel, l’idée n’est pas simple à faire passer", reconnaît Bernard Paranque, professeur à Kedge, l'école de commerce de Marseille qui ouvre cette formation en partenariat avec l'université de Paris-Dauphine. "Mais ce serait de la finance bouddhique, ce serait pareil !", dit-il.

Cette finance, plus vertueuse, telle que la pratiquent les musulmans, pourrait nous aider à faire plus facilement des choix d’investissements qui vont dans le sens de la lutte contre le réchauffement climatique, insiste Bernard Paranque, titulaire de la chaire "Finance autrement".

Les banques islamiques sont plus stables

L'un des grands arguments, c'est de faire remarquer que les banques des pays musulmans n'ont pas été touchées par la crise de 2008. Les banques islamiques ont prouvé qu'elles étaient plus stables. C'est notamment pour cette raison que, depuis, Christine Lagarde - à Bercy puis au FMI - encourage la finance islamique.

"La finance islamique a le mérite de se réguler d’elle-même et d’éviter les catastrophes", ajoute Kader Merbouh, le patron du Master "Finance islamique" à l'université Paris-Dauphine. Tout l’enjeu est maintenant de savoir si on peut s’inspirer des principes éthiques de cette finance et les faire entrer dans un cadre laïc, universel.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Économie Université Finance
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787611123
La finance islamique serait-elle plus vertueuse ?
La finance islamique serait-elle plus vertueuse ?
Mi-avril, l'université Paris-Dauphine et une école de commerce à Marseille vont inaugurer des cours pour "repenser" la finance… en s’appuyant sur la finance islamique.
http://www.rtl.fr/actu/international/la-finance-islamique-serait-elle-plus-vertueuse-7787611123
2017-03-10 12:11:43
http://media.rtl.fr/cache/z28zaIw-GLVI0cBy-TQb-w/330v220-2/online/image/2017/0310/7787612481_la-bourse-de-dubai-le-20-janvier-2010-illustration.jpg