1 min de lecture Indonésie

Indonésie : deux attentats perpétrés par deux familles, dont des enfants

Dimanche 13 et lundi 14 mai, l'Indonésie a été frappée par deux attentats sanglants. Tous deux ont été revendiqués par Daesh ou une branche proche du groupe terroriste. Tous deux commis par des enfants et leur famille.

La ville de Surabaya en Indonésie a été victime d'un attentat à la bombe tuant au moins 11 personnes dimanche 13 mai 2018
La ville de Surabaya en Indonésie a été victime d'un attentat à la bombe tuant au moins 11 personnes dimanche 13 mai 2018 Crédit : Andy PINARIA / PEMERINTAH KOTA SURABAYA / AFP
Ceciledeseze75
Cécile De Sèze
et AFP

Vague d'attentats en Indonésie. Dimanche 13 mai, trois attentats suicide contre des églises à Surabaya, la deuxième ville du pays dans l'est de l'île de Java, on fait une dizaine de morts, à l'heure de la messe. Le lendemain, un nouvel attentat suicide contre un commissariat de Surabaya, a fait au moins 6 blessés

Les deux événements sont liés à Daesh. Ils ont été revendiqués par le mouvement islamiste Jamaah Ansharut Daulah (JAD), qui a prêté allégeance à l'État islamique. L'autre point commun, ce sont les profils des assaillants : les attaques ont été perpétrées par des familles, dont des enfants d'une dizaine d'années

La triple attaque de dimanche a été perpétrée par six membres d'une même famille : la mère, le père, les deux filles de 9 et 12 ans et les deux fils de 16 et 18 ans auteurs des attentats suicide. Le père, Dita Priyanto, était le chef de la cellule locale du mouvement JAD. Celui-ci a "donné des instructions à la cellule pour qu'elle agisse", a déclaré lundi le directeur de la police nationale, Tito Karnavian, à des journalistes. 

À lire aussi
Des bougies avec le message "Pray For Surabaya" en hommage aux victimes des attentats perpétrés mi-mai en Indonésie terrorisme
Daesh : trois questions sur la menace terroriste en Asie du Sud-Est

Lundi, c'est une autre famille qui a commis l'attentat suicide contre un commissariat de police, pendant lequel quatre assaillants sont morts. "Il y avait cinq personnes sur deux motocyclettes. L'une d'elle était un petit enfant. Il s'agit d'une famille", également liée au JAD, selon M. Karnavian. Une fillette de 8 ans a survécu tandis que sa mère, son père et deux frères sont morts dans l'explosion. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Indonésie Terrorisme Daesh
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793379026
Indonésie : deux attentats perpétrés par deux familles, dont des enfants
Indonésie : deux attentats perpétrés par deux familles, dont des enfants
Dimanche 13 et lundi 14 mai, l'Indonésie a été frappée par deux attentats sanglants. Tous deux ont été revendiqués par Daesh ou une branche proche du groupe terroriste. Tous deux commis par des enfants et leur famille.
http://www.rtl.fr/actu/international/indonesie-deux-attentats-perpetres-par-deux-familles-dont-des-enfants-7793379026
2018-05-14 15:20:53
https://cdn-media.rtl.fr/cache/sIdc8PYv92seKb2iPc75Hw/330v220-2/online/image/2018/0514/7793379199_la-ville-de-surabaya-en-indonesie-a-ete-victime-d-un-attentat-a-la-bombe-tuant-au-moins-11-personnes-dimanche-13-mai-2018.jpg