États-Unis : la Nasa a reçu plus de 18.000 CV après un appel à candidature

L'agence spatiale nationale américaine a lancé une campagne de recrutement en décembre. Elle n'avait jamais reçu autant de candidatures.

Le logo de la Nasa (image d'illustration).
Crédit : STAN HONDA / AFP
Le logo de la Nasa (image d'illustration).

Il n'y a plus que l'embarras du choix pour la Nasa après son dernier appel pour recruter des astronautes lancé le 14 décembre 2015. La date de dépôt limite des candidatures était le jeudi 18 février et l'agence spatiale a compté plus de 18.300 curriculums vitae dans sa boîte aux lettres. Le record qui datait de 1978 a été largement battu de plus de 10.000 CV. À l'époque, l'organisme avait enregistré 8.000 demandes. Pour établir une comparaison plus récente, il y a eu trois fois plus de candidatures en 2016 que lors de la dernière campagne de recrutement en 2012.

Si ce chiffre semble impressionnant, les responsables de la Nasa ne sont pas vraiment surpris par cet engouement. "Ce n'est pas du tout surprenant que tant d'Américains de différentes formations et expériences, veulent contribuer à préparer notre voyage vers Mars", a déclaré le responsable de l'agence et ancien astronaute, Charlie Bolden. Les projets de colonisation de la planète rouge se multiplient et relancent la folie de la conquête spatiale. Le cinéma hollywoodien est une preuve de ce retour du rêve des étoiles avec les "blockbusters" Seul sur Mars, Interstellar et Gravity sortis ces dernières années.

L'agence spatiale précisait dans son annonce que les prétendants devaient avoir la nationalité américaine et être titulaires d'au moins un diplôme obtenu après 4 années d'études supérieures en ingénierie, en biologie, en sciences physiques ou en mathématiques, et délivré par un établissement universitaire reconnu. Il était toutefois préférable d'être détenteur d'une maîtrise ou d'un doctorat. Les candidats devaient aussi avoir au moins trois ans d'expérience professionnelle dans ces domaines scientifiques ou au moins mille heures de vol pour les pilotes.

Un recrutement sélectif

Le choix s'annonce très compliqué car il va falloir faire un grand ménage dans tous ces CV. La Nasa va procéder à la sélection de huit à quatorze personnes sur les plus de 18.300 candidatures reçues au cours des 18 prochains mois. Avant cela, un premier tri sera réalisé et des entretiens plus poussés seront menés au Centre spatial Johnson à Houston (Texas) avant d'opérer la sélection finale. On connaîtra le nom des heureux élus mi-2017. Ils suivront ensuite une formation de deux ans à bord des modules de simulation de la station spatiale internationale et rejoindront les rangs du corps d'élite des astronautes qui compte actuellement 47 membres.

Ceux qui achèveront avec succès l'entraînement voleront sur quatre vaisseaux : l'ISS, le CST-100 Starliner de Boeing, Dragon de SpaceX, la compagnie du milliardaire Elon Musk et Orion, un module permettant de transporter des astronautes au-delà de l'orbite terrestre. Ce dernier devrait être opérationnel en 2021.

La rédaction vous recommande
par Nicolas Ledain
Suivez Nicolas Ledain sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7781975201
États-Unis : la Nasa a reçu plus de 18.000 CV après un appel à candidature
États-Unis : la Nasa a reçu plus de 18.000 CV après un appel à candidature
L'agence spatiale nationale américaine a lancé une campagne de recrutement en décembre. Elle n'avait jamais reçu autant de candidatures.
http://www.rtl.fr/actu/international/etats-unis-la-nasa-a-recu-plus-de-18-000-cv-apres-un-appel-a-candidature-7781975201
2016-02-20 06:01:01
http://media.rtl.fr/cache/TqZsQyq0zfKFAd-CNJvvmw/330v220-2/online/image/2016/0220/7781975295_le-logo-de-la-nasa-image-d-illustration.jpg