Etats-Unis : l'imprimante 3D qui permet de faire son fusil d'assault chez soi

Déjà inventeur du premier pistolet fabriqué par imprimante 3D, un américain à présenté mercredi une machine qui fabrique la partie centrale métallique d'un fusil d'assault.

Trois armes, dont le fusil d'assaut de type AR-15 (illustration).
Crédit : KAREN BLEIER / AFP
Trois armes, dont le fusil d'assaut de type AR-15 (illustration).

Voilà une fabrication qui pourrait relancer le débat sur le contrôle des armes aux Etats-Unis : un inventeur, déjà connu pour avoir mis au point la première imprimante 3D permettant de fabriquer un pistolet, a présenté mercredi 1er octobre 2014 le modèle pour les fusils d'assault.

Cody Wilson, qui habite à Austin au Texas, a reçu en quelques heures plus de 40 commandes pour cette machine guidée par ordinateur, nommée Ghost Gunner, que sa société Defense Distributed vend en ligne 1.199 dollars (soit 950 euros).


"Je dirais que c'est une machine de bureau qui peut modeler de l'aluminium", a-t-il expliqué. "Nous l'avons programmée pour que des novices puissent fabriquer facilement des fusils", précise-t-il.

Des armes non traçables

La machine peut précisément fabriquer le boîtier de culasse d'un fusil d'assaut de type AR-15. C'est le coeur de l'arme qui porte les éléments amovibles comme le canon, le chargeur ou encore le mécanisme de détente.

Aux Etats-Unis, ces boîtiers sont les parties les plus réglementées des armes à feu. Ils portent habituellement un numéro de série. Or cette machine permettrait à chacun de fabriquer chez soi ces boîtiers sans qu'ils soient identifiés, et auxquels il suffirait d'ajouter un canon, une crosse et un chargeur pour avoir une arme en état de fonctionner.

Les semi-automatiques à l'origine des pires fusillades

Cette invention risque de relancer le débat sur le contrôle des armes aux Etats-Unis, ses avocats plaidant pour une interdiction des armes semi-automatiques, à l'origine des pires fusillades, comme celle de l'école de Newtown, qui avait provoqué la mort de 20 enfants.

Wilson avait déjà inventé l'an dernier le pistolet Liberator, une arme en plastique à un coup, fabriquée à partir d'une imprimante 3D. Mais le gouvernement l'avait obligé à retirer le guide de fabrication en ligne, mais les fichiers restent consultables sur des sites illégaux de téléchargement.

>
Ghost Gunner
La rédaction vous recommande
par La rédaction numérique de RTL
Suivez La rédaction numérique de RTL sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7774619873
Etats-Unis : l'imprimante 3D qui permet de faire son fusil d'assault chez soi
Etats-Unis : l'imprimante 3D qui permet de faire son fusil d'assault chez soi
Déjà inventeur du premier pistolet fabriqué par imprimante 3D, un américain à présenté mercredi une machine qui fabrique la partie centrale métallique d'un fusil d'assault.
http://www.rtl.fr/actu/international/etats-unis-l-imprimante-3d-qui-permet-de-faire-son-fusil-d-assault-chez-soi-7774619873
2014-10-02 12:08:00
http://media.rtl.fr/cache/3BwoFjemgZCLJpQ9vu95qQ/330v220-2/online/image/2014/1002/7774620150_000-was7248569.jpg