1 min de lecture CIA

États-Unis : l'ancien chef de la CIA pour une alliance avec Al-Qaïda contre l'État islamique

Le général David Petraeus estime que les autorités américaines devraient songer à enrôler certains combattants d'une branche d'Al-Qaïda en Syrie.

Le général et ancien chef de la CIA David Petraeus, le 23 avril 2015
Le général et ancien chef de la CIA David Petraeus, le 23 avril 2015 Crédit : John W. Adkisson / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
JulienAbsalon1
Julien Absalon
et AFP

Un ex-directeur de la CIA souhaite appliquer sur le terrain le fameux dicton "les ennemis de mes ennemis sont mes amis". Pour lutter contre l'État islamique, le général et ancien chef militaire prestigieux David Petraeus estime que les États-Unis devraient songer à enrôler certains combattants du Front Al-Nosra, branche d'Al-Qaïda en Syrie. D'autant que les deux principales organisations sont rivales.

Dans une déclaration sur la chaîne américaine CNN, David Petraeus estime ainsi que "certains combattants" de ce groupe "l'ont rejoint plus par opportunisme que par idéologie". Il pourrait ainsi être possible de récupérer ceux qui "voudraient renoncer au Front Al-Nosra et s'aligner avec l'opposition modérée contre Al-Nosra, l'État islamique et [le régime du président syrien] Assad".

David Petraeus avait obtenu l'aide de chefs sunnites irakiens

Cette analyse fait suite à la publication d'un article du site Daily Beast indiquant qu'il avait recommandé cette stratégie à plusieurs hauts responsables américains. Car en Syrie, pour l'instant, les États-Unis ne parviennent pas à trouver d'autres alliés que les Kurdes pour se battre efficacement contre l'État islamique. Un programme de formation et d’équipement de combattants syriens modérés a tout de même été lancé par l'administration. Mais il n'a pas réussi à décoller puisque seulement 54 combattants ont été formés jusqu'à présent. Certains ont été kidnappés dès leur retour en Syrie par le Front Al-Nosra.

À lire aussi
Kim Jong-Un inspecte une bombe de nature non vérifiée, à une date non communiquée nucléaire
Corée du Nord : la CIA s'inquiète de l'avancée du programme nucléaire de Pyongyang

L'idée de David Petraeus pourrait en tout cas donner des idées. Car le général avait suscité l'admiration dans son pays pour avoir supervisé en 2007 le déploiement de 30.000 soldats américains en Irak et le redressement de la situation militaire sur place. Il avait notamment convaincu des chefs sunnites irakiens de travailler avec l'armée américaine, et de ne plus se battre avec Al-Qaïda. Mais l'homme de 62 ans, devenu directeur de la CIA en 2011, avait dû démissionner un an plus tard. La presse avait révélé qu'il avait communiqué des documents confidentiels à sa maîtresse et biographe. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
CIA États-Unis Daesh
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7779583190
États-Unis : l'ancien chef de la CIA pour une alliance avec Al-Qaïda contre l'État islamique
États-Unis : l'ancien chef de la CIA pour une alliance avec Al-Qaïda contre l'État islamique
Le général David Petraeus estime que les autorités américaines devraient songer à enrôler certains combattants d'une branche d'Al-Qaïda en Syrie.
http://www.rtl.fr/actu/international/etats-unis-l-ancien-chef-de-la-cia-pour-une-alliance-avec-al-qaida-contre-l-etat-islamique-7779583190
2015-09-02 05:28:37
http://media.rtl.fr/cache/JFEUSWUjIvj7HEpv1XlODA/330v220-2/online/image/2015/0902/7779583356_le-general-et-ancien-chef-de-la-cia-david-petraeus-le-23-avril-2015.jpg