1 min de lecture Sciences

Des chercheurs réussissent à inverser le vieillissement cellulaire

Une équipe de chercheurs a trouvé une façon de régénérer parfaitement les cellules chez la souris.

Une équipe de chercheurs aurait quasiment reconstitué une fontaine de jouvence si l'on en croit une étude publiée dans la prestigieuse revue Science.
Une équipe de chercheurs aurait quasiment reconstitué une fontaine de jouvence si l'on en croit une étude publiée dans la prestigieuse revue Science. Crédit : AFP / DAMIEN MEYER
109117333772423871640
Geoffroy Lang

Une équipe de chercheurs aurait quasiment reconstitué une fontaine de jouvence si l’on en croit une étude publiée dans la prestigieuse revue Science. Cette équipe de recherche internationale a réussi à identifier une étape clé du vieillissement cellulaire. Une molécule baptisée NAD+ (nicotinamide adenine dinucleotide) favoriserait ainsi de l’ADN endommagé dans nos cellules.

Lorsqu’elles sont endommagées, par le vieillissement et les radiations (comme celles du Soleil), les cellules commencent à se dégrader et vieillissent. Mais, d’après les recherches faites sur des rongeurs, le phénomène s’estompe lorsque la fameuse molécule NAD+ est plus présente dans l’organisme. "Les cellules de vieilles souris étaient impossibles à distinguer de celles des plus jeunes spécimens après seulement une semaine de traitement", a observé le professeur australien David Sinclair, à la tête de cette étude menée par la faculté de médecine d'Harvard et l’université de Sidney (UNSW).

Un pas de plus vers Mars ?

Ces recherches ont été financées par la Nasa, car l’agence spatiale américaine cherche une solution pour lutter contre le vieillissement accéléré astronautes, notamment dans la perspective des premiers voyages sur Mars. Même lors de courts voyages spatiaux, ils souffrent de faiblesse musculaire et de perte de mémoire, en raison de la radiation cosmique. Or, un voyage vers la planète rouge devrait durer environ deux ans.

À lire aussi
Un verre d'alcool (illustration) alcool
Alcool : boire trop augmenterait les risques de démence

Mais cette découverte pourrait également permettre de venir en aide aux enfants qui ont survécu à un cancer. 96% d’entre eux souffrent de maladies chroniques avant l’âge de 45 ans, souligne ainsi le docteur Lindsay Wu, co-auteur de cette étude, cité par Konbini : "autant de maux qui s’additionnent au fait qu’ils subissent un vieillissement accéléré, ce qui est désastreux. Cela serait fantastique de faire quelque chose pour régler cela, et nous pensons que ce serait le cas avec cette molécule". Des expérimentations devraient donc être menées sur des humains dans les trois prochains mois.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sciences Vieillesse Recherche
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787883725
Des chercheurs réussissent à inverser le vieillissement cellulaire
Des chercheurs réussissent à inverser le vieillissement cellulaire
Une équipe de chercheurs a trouvé une façon de régénérer parfaitement les cellules chez la souris.
http://www.rtl.fr/actu/international/des-chercheurs-reussissent-a-inverser-le-vieillissement-cellulaire-7787883725
2017-03-30 13:33:44
http://media.rtl.fr/cache/RldXX7O12jBrmkeS7OjxgA/330v220-2/online/image/2017/0330/7787883780_une-equipe-de-chercheurs-aurait-quasiment-reconstitue-une-fontaine-de-jouvence-si-l-on-en-croit-une-etude-publiee-dans-la-prestigieuse-revue-science.jpg