2 min de lecture Diplomatie

Les États-Unis "prêts" à protéger l'île de Guam, annonce la Maison Blanche

De son côté, Donald Trump a estimé que la Corée du Nord devait "cesser son comportement provocateur" et indiqué que Kim Jong-un "regrettera" d'attaquer Guam.

Donald Trump
Donald Trump Crédit : Brendan Smialowski / AFP
103029000663527498057
Eléanor Douet
et AFP

La situation est loin de s'apaiser entre les États-Unis et la Corée du Nord. Pyongyang "doit cesser son comportement provocateur et porté à l'escalade, a déclaré samedi 12 août la Maison Blanche après un entretien téléphonique du président Donald Trump avec son homologue chinois Xi Jinping. Les deux présidents "ont réitéré leur engagement mutuel envers une dénucléarisation de la péninsule coréenne", a indiqué la Maison Blanche dans un communiqué.

Ils ont salué la récente résolution du Conseil de sécurité des Nations unies imposant de nouvelles sanctions à Pyongyang, résolution qui est selon eux "un pas important et nécessaire vers l'établissement de la paix et de la sécurité dans la péninsule coréenne", selon le communiqué américain.

Donald Trump et Xi Jinping ont "une relation extrêmement proche" qui pourra contribuer à "une résolution pacifique du problème de la Corée du Nord", a souligné la Maison Blanche.

À lire aussi
Jean-Yves Le Drian était l'invité de RTL le 1er septembre 2017 politique
Jean-Yves Le Drian était l'invité de RTL

Guam menacée par la Corée

Par ailleurs, Donald Trump a déclaré que les forces américaines "sont prêtes" à protéger Guam, alors que la Corée du Nord a annoncé qu'elle projetait de lancer des missiles à proximité de cette île américaine du Pacifique. Au cours d'un entretien téléphonique avec le gouverneur de Guam Eddie Calvo, le président américain l'a "assuré" que "les forces américaines sont prêtes à garantir la sûreté et la sécurité de la population de Guam, comme celle de l'ensemble des États-Unis", a indiqué la Maison Blanche.

Le secrétaire général de la Maison Blanche, John Kelly, s'est entretenu séparément avec le gouverneur de Guam avant sa conversation avec Donald Trump, précise le communiqué.

L'armée nord-coréenne, citée par l'agence de presse officielle KCNA, a fait état jeudi d'un projet consistant à lancer quatre missiles qui survoleraient le territoire japonais avant d'aller s'abattre en mer "à 30 ou 40 kilomètres de Guam". Ce tir serait "un avertissement crucial aux États-Unis", a souligné l'armée nord-coréenne.

Xi Jinping tente d'apaiser Donald Trump

De se président chinois Xi Jinping a pressé son homologue américain Donald Trump d'éviter "les mots et les actes" qui pourraient "exacerber" la situation déjà tendue dans la péninsule coréenne, a rapporté la télévision d'État.

Au cours d'une communication téléphonique samedi matin (heure locale, vendredi soir heure américaine), M. Xi a appelé les parties à la "retenue" et à "persister dans la direction générale du dialogue, des négociations et d'un règlement politique", a précisé CCTV.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Diplomatie Corée du Nord États-Unis
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789695550
Les États-Unis "prêts" à protéger l'île de Guam, annonce la Maison Blanche
Les États-Unis "prêts" à protéger l'île de Guam, annonce la Maison Blanche
De son côté, Donald Trump a estimé que la Corée du Nord devait "cesser son comportement provocateur" et indiqué que Kim Jong-un "regrettera" d'attaquer Guam.
http://www.rtl.fr/actu/international/coree-du-nord-trump-etats-unis-prets-a-proteger-guam-7789695550
2017-08-12 09:59:09
http://media.rtl.fr/cache/2z63wEMFDgJnw3h4Lr2gLw/330v220-2/online/image/2017/0414/7788131599_trump.jpg