3 min de lecture New York

Attentat à New York : comment l'Ouzbékistan est devenu un foyer de jihadistes

ÉCLAIRAGE - Comme c'est le cas à New York, le pays d'Asie centrale est au cœur de nombreux attaques terroristes depuis les années 1990.

Le camion qui a foncé sur des piétons et des cyclistes à New York mardi 31 octobre.
Le camion qui a foncé sur des piétons et des cyclistes à New York mardi 31 octobre. Crédit : Don EMMERT / AFP
109127536140888961261
Ludovic Galtier
et AFP

New York a connu "la pire attaque depuis le 11 septembre" 2001. Au lendemain de l'attentat terroriste qui a coûté la vie à 8 personnes et blessé 11 autres, James O'Neill, chef de la police de New York, tenait une conférence de presse commune avec Bill de Blasio, maire de la ville, et Andrew Cuomo, gouverneur de l'État.

Si les autorités américaines dépeignent le profil du suspect avec parcimonie, on en sait plus sur le conducteur de la camionnette, qui a foncé sur des cyclistes et des piétons dans le quartier de Manhattan. Habitant du New Jersey, il disposait d'un titre de séjour permanent depuis son entrée aux États-Unis en 2010, selon le New York Times. L'homme de 29 ans, interpellé après que la police lui a tiré dessus, aurait était "sous le radar" de la police.

Vraisemblablement lié à Daesh, le conducteur, qui planifiait l'attaque depuis plusieurs semaines, est originaire d'Ouzbékistan. Le pays laïc et à majorité musulmane le plus peuplé d'Asie centale (32 millions d'habitants), qui a promis de coopérer "avec tous ses moyens" à l'enquête, est un foyer de l'islamisme radical dans la région depuis les années 1990. Un mouvement islamique radical s'est, en effet, constitué en 1991, année de l'indépendance à la suite de l'éclatement de l'URSS.

À lire aussi
La Trump Tower à New-York lundi 8 janvier 2017 États-Unis
New York : un incendie au sommet de la Trump Tower fait au moins deux blessés

1992-1997 : le MIO passe à l'offensive et s'infliltre

Le Mouvement islamique d'Ouzbékistan (MIO) apparaît dans une vallée peuplée de 12 millions d'habitants, la vallée de Ferghana, située dans l'est du pays, mais englobant également une partie des territoires kirghiz et tadjik. De 1992 à 1997, le MIO sera accusé d'être à l'origine d'une série de meurtres perpétrés dans la vallée de Ferghana, où. l'organisation tentera d'y introduire la loi islamique.

Sévèrement réprimé à partir de 1998 par Islam Karimov, le MIO rejoint les talibans en Afghanistan, avant de prêter allégeance à Daesh en 2015.

Les islamistes ouzbeks actifs à l'étranger

Le Mouvement islamique d'Ouzbékistan a pris part à la sanglante attaque contre l'aéroport pakistanais de Karachi, qui a fait 37 morts en juin 2014. Les islamistes ouzbeks ont surtout fait parler d'eux à l'étranger. Comme les autres pays d'Asie centrale - Kirghizstan, Tadjikistan, Turkménistan et Kazakhstan -, les sombres perspectives économiques et la corruption ont poussé beaucoup de jeunes hommes à l'exil, principalement en Russie.

Dans Le Monde, Rafael Sattarov, chercheur du think tank Billing Brains, pointe l'échec de la lutte menée en Ouzbékistan contre les différents groupes islamistes. "Nombre de religieux sont sévèrement réprimés et poussés à partir à l’étranger. En Occident ou en Russie, ils ont des difficultés à s’intégrer et affrontent une xénophobie importante. Pendant ce temps, l’islam officiel qui a cours en Ouzbékistan est enseigné de façon si médiocre qu’il prépare nombre de jeunes gens à accueillir facilement les idées salafistes."

Selon les services de sécurité russes, entre 2.000 et 4.000 ressortissants d'Asie centrale ont ainsi rejoint les rangs des organisations jihadistes en Irak et en Syrie, qu'il s'agisse de Daesh ou de la branche syrienne d'al-Qaïda. "Le plus gros contingent de recrues aujourd’hui en Irak et en Syrie sont originaires d’Asie centrale", explique sur France 24 Wassim Nasr, spécialiste des mouvements jhadistes.

Les Ouzbeks impliqués dans des attentats

Dans l'histoire récente, trois Ouzbeks ont été impliqués dans des attaques terroristes. Ce fut le cas de l'auteur présumé de l'attentat revendiqué par Daesh contre une boîte de nuit d'Istanbul ayant fait 39 morts la nuit de la Saint-Sylvestre.

S'il est né au Kirghizstan et de nationalité russe, l'auteur présumé de l'attentat dans le métro de Saint-Pétersbourg qui a fait 14 morts en avril 2017, était d'origine ouzbèke. Quelques jours après l'attentat de Saint-Pétersbourg, un Ouzbek, qui avait montré des sympathies pour Daesh, a été arrêté par la police suédoise après avoir lancé un camion sur la foule d'une rue piétonne très fréquentée de Stockholm, tuant cinq personnes.

Comme le rappelle enfin nos confères du Monde, un tribunal de New York avait condamné un citoyen ouzbek à quinze ans de prison pour soutien à l'État islamique. En 2014, il avait clairement exprimé son intention de s'en prendre au président d'alors, Barack Obama.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
New York Attentat Terrorisme
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790766168
Attentat à New York : comment l'Ouzbékistan est devenu un foyer de jihadistes
Attentat à New York : comment l'Ouzbékistan est devenu un foyer de jihadistes
ÉCLAIRAGE - Comme c'est le cas à New York, le pays d'Asie centrale est au cœur de nombreux attaques terroristes depuis les années 1990.
http://www.rtl.fr/actu/international/attentat-a-new-york-comment-l-ouzbekistan-est-devenu-un-foyer-de-jihadistes-7790766168
2017-11-02 07:25:00
http://media.rtl.fr/cache/1JO34rKcswId7-3WgWYwow/330v220-2/online/image/2017/1101/7790757241_000-tw3kz.jpg