2 min de lecture Agression sexuelle

Affaire Weinstein : "Tout le monde était au courant", affirme Florence Darel

INVITÉE RTL - La comédienne française raconte comment le producteur lui a proposé d'être sa maîtresse en échange de rôles dans des films à Hollywood.

Florence Darel en 2014
Florence Darel en 2014 Crédit : BENHAMOU LAURENT/SIPA
Marc-Olivier Fogiel
Marc-Olivier Fogiel
et La rédaction numérique de RTL

"Je suis assez contente que l'affaire éclate et que ce monsieur soit hors d'état de nuire. Mais je suis plutôt en colère moi." Florence Darel, comédienne française, ne décolère pas alors que la presse américaine et désormais mondiale exhument enfin les pratiques du producteur hollywoodien Harvey Weinstein. Les témoignages le pointant comme étant un prédateur sexuel se multiplient mais ce n'est pas nouveau, selon Florence Darel. 

"M. Weistein me faisait des propositions de le rejoindre à l'hôtel, de boire un verre, d'aller dans sa chambre. C'était assez clair", se souvient-elle d'une soirée de lancement d'un film dans lequel elle tournait, et que distribuait le producteur, en 1993. Des pratiques de harcèlements sexuels qui éclatent au grand jour après les témoignages de plusieurs stars de Hollywood.

À lire aussi
Ariane Fornia, fille de l'ancien ministre sarkozyste Éric Besson, société
Le journal de 12h30 : le témoignage d'Ariane Fornia contre Pierre Joxe, qu’elle accuse d’agression sexuelle

 Florence Darel a quant à elle subi encore une fois les assauts de Harvey Weinstein dans la suite que ce dernier occupait au Ritz, à Paris, en 1995. "Il me laisse des messages, je ne réponds pas, et puis il passe par l'agent", raconte-t-elle. Elle finit par aller au rendez-vous, l'agent pensant qu'une opportunité professionnelle était possible. 

Il me faisait miroiter des rôles aux États-Unis, qu'il fallait sa maîtresse.

Partager la citation

"Je précise qu'en 95, je ne pense pas que mon agent savait, personne ne savait je pense. Pas en 95 en tout cas", précise-t-elle avant de raconter la scène vécue au sein du palace parisien. "Je suis montée dans sa suite (...) Il était très à l'aise il y avait sa femme qui est allée dans une pièce à côté", détaille-t-elle. "La conversation s'est orientée sur mes projets, et tout de suite après, je ne sais plus comment, il m'a proposée en gros d'être sa maîtresse", explique-t-elle. 

Une proposition déplacée, que Florence Darel repousse immédiatement. "Je lui répondais merci, que j'avais ce qu'il fallait à la maison. Il me disait : 'Mais il n'y a aucun problème, c'est quelques jours par an, je fais ça avec plein de femmes dans le monde'", rapporte la comédienne. "En gros il me faisait miroiter des rôles aux États-Unis et qu'on pouvait travailler ensemble (...) et qu'il fallait être sa maîtresse". La jeune femme s'éclipse très vite du palace. 

20 ans plus tard, Florence Darel est en colère car elle l'affirme : "Tout le monde était au courant". "Depuis 20 ans, j'ai toujours raconté cette histoire. C'est les journalistes qui maintenant écoutent cette histoire", martèle-t-elle avant de se demander : "Pourquoi maintenant, qui ça arrange de le descendre maintenant ?"

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Agression sexuelle Harcèlement Cinéma
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790495885
Affaire Weinstein : "Tout le monde était au courant", affirme Florence Darel
Affaire Weinstein : "Tout le monde était au courant", affirme Florence Darel
INVITÉE RTL - La comédienne française raconte comment le producteur lui a proposé d'être sa maîtresse en échange de rôles dans des films à Hollywood.
http://www.rtl.fr/actu/international/affaire-weinstein-tout-le-monde-etait-au-courant-affirme-florence-darel-7790495885
2017-10-12 18:34:00
http://media.rtl.fr/cache/n4XfYPJ_3PqS3gifp-fmuA/330v220-2/online/image/2017/1012/7790496295_florence-darel-en-2014.jpg