1 min de lecture Sida

Sida : un nouveau traitement pourrait être "une révolution dans la vaccination"

REPLAY / INVITÉ RTL - Le Dr Erwann Loret explique comment son traitement expérimental donne des espoirs pour les malades du Sida.

Isabelle Choquet L'Homme du jour Isabelle Choquet
>
Télécharger Sida : un traitement "encourageant" dans la lutte contre le virus Crédit Image : ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP | Crédit Média : Marc-Olivier Fogiel | Durée : | Date : La page de l'émission
Marc-Olivier Fogiel
Marc-Olivier Fogiel
et Julien Absalon

Guérira-t-on un jour du Sida ? Un vaccin thérapeutique marseillais donne espoir. Trois après le lancement des essais cliniques autour de ce traitement, trois des neuf patients traités par ce vaccin, et infectés par le VIH, ont vu leurs cellules infectées devenir indétectables dans le sang. Le Dr Erwann Loret, à l'origine de cette expérimentation, confirme au micro de RTL que ces résultats sont "encourageants" mais se garde bien d'en tirer des conclusions hâtives. "À mon sens, on pourra parler d'espoir de guérison lorsque ces patients auront fait la rétro-séroconversion, lorsque le système immunitaire ne détectera plus de cellules infectées et réduira le taux d'anticorps. Pour l'instant, nous n'en sommes pas là", explique-t-il avec prudence, mardi 15 mars.

Ce traitement semble également être "très certainement une révolution dans la vaccination". Contrairement aux vaccins habituels, celui-ci "utilise une protéine synthétique et n'utilise pas d'adjuvants". Autrement dit, il n'est pas question ici d'inoculer dans l'organisme des éléments inoffensifs de la maladie pour accélérer la disparition des cellules malades. "C'est une approche différente de la vaccination classique", confirme le Dr Erwann Loret.

Un million d'euros

Dans le cadre de ce test, 46 patients sous trithérapie ont suivi le protocole pendant douze mois. Pour s'assurer de son efficacité, les médecins ont alors procédé à des interruptions du traitement pendant deux mois. Il s'agissait alors de vérifier que le virus ne réapparaissait sous la forme d'un "rebond virémique" que chez les volontaires sous placebo.

À lire aussi
"120 battements par minute", réalisé par Robin Campillo société
Après "120 battements par minute", les réunions d'Act Up font salle comble

Pour que ces essais cliniques aient lieu au Centre d'investigation clinique de l'hôpital de la Conception à Marseille, les médecins ont pu compter sur l'aide financière de la start-up française Biosantech et du crowdfunding sur Internet. "Les essais cliniques sont très chers. L'arrivée de Biosantech a été une aubaine puisque ces essais ont coûté plus d'un million d'euros", rappelle le Dr Erwann Loret qui espère désormais que d'autres centres hospitaliers vont pouvoir s'emparer de ce traitement et "vérifier le résultat".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sida Médecine Santé
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7782385829
Sida : un nouveau traitement pourrait être "une révolution dans la vaccination"
Sida : un nouveau traitement pourrait être "une révolution dans la vaccination"
REPLAY / INVITÉ RTL - Le Dr Erwann Loret explique comment son traitement expérimental donne des espoirs pour les malades du Sida.
http://www.rtl.fr/actu/environnement/sida-un-nouveau-traitement-pourrait-etre-une-revolution-dans-la-vaccination-7782385829
2016-03-15 23:21:00
http://media.rtl.fr/cache/mS9toAnjZgjD-wz-18c9YQ/330v220-2/online/image/2016/0315/7782386774_le-docteur-erwann-loret-le-29-janvier-2013.jpg