2 min de lecture Nucléaire

Nouvelle avancée pour le projet d'enfouissement de déchets radioactifs à Bure

Le conseil municipal de Mandres-en-Barrois (Meuse) a voté la cession d'une forêt désignée par l'Agence nationale de gestion des déchets nucléaires (Andra).

L' Andra s'interroge sur la façon de maintenir pendant des milliers d'années la mémoire du site de stockage des dechets radioactifs les plus dangereux.
L' Andra s'interroge sur la façon de maintenir pendant des milliers d'années la mémoire du site de stockage des dechets radioactifs les plus dangereux.
109117333772423871640
Geoffroy Lang
et AFP

Les gendarmes ont essuyé des jets de projectiles en marge du conseil municipal de Mandres-en-Barrois (Meuse) qui a voté dans la soirée du 18 mai la cession d'une forêt désignée par l'Agence nationale de gestion des déchets nucléaires (Andra) pour accueillir le projet d'enfouissement de déchets Cigéo. La cession de ce terrain de quelque 220 ha, avait été actée en conseil municipal en 2015 avant d'être invalidée par la justice fin février.

"Une soixantaine d'individus, dont une trentaine cagoulée" s'était rassemblée jeudi soir devant la mairie puis a tenté d'empêcher l'accès des membres du conseil municipal au bâtiment", a indiqué la préfecture dans un communiqué. Selon les organisateurs, "une centaine de militants" avaient fait le déplacement dans ce village de 120 habitants où des gendarmes mobiles avaient été mobilisés en nombre. "À l'issue de la délibération (...) des menaces ont été proférées par des opposants. Les élus du conseil municipal ont dû être escortés pour regagner leur domicile", a indiqué la préfecture.

À lire aussi
Le ministre de la Transition écologique Nicolas Hulot lors d'une visite au collectif agricole GAEC  à Couffy dans le Loir-et-Cher le 27 octobre 2017. gouvernement
Reculade du gouvernement sur le nucléaire : Hulot n'a pas apprécié la manière

Un décision adoptée d'une courte tête

Les onze élus du village, arrivés à la mairie peu avant 20h, ont adopté la cession du terrain par 6 voix pour et 5 contre. Tenus à distance derrière des barrières, à une centaine de mètres de la mairie, les anti-Cigéo étaient venus dénoncer la "mascarade démocratique" du vote. Joints par l'AFP, ils ont affirmé avoir été repoussés manu militari par les forces de l'ordre qui auraient aussi fait usage de matraques.


Le projet Cigéo, objet d'une guérilla juridique entre l'Andra et les opposants, vise à enfouir à 500 m sous terre les déchets nucléaires les plus radioactifs ou à vie longue du parc français, c'est-à-dire environ 4 % de la production nucléaire française, qui concentre 99 % de la radioactivité à elle seule.

Une décision annulée pour un vice de forme en février

"L'Andra prend acte de la décision du conseil municipal de Mandres qui vient de confirmer l'échange du Bois-Lejuc contre un autre bois, propriété de l'Andra", a réagi l'Andra. "Les études autour du projet vont se poursuivre sans précipitation et dans un esprit d'apaisement", a souligné l'Agence, saluant "le soutien des élus du territoire qui confirme qu'il s'agit bien d'un projet d'intérêt général, national et territorial." 

Le 28 février, le tribunal administratif de Nancy, saisi par des riverains du projet, avait invalidé pour vice de forme le vote du conseil municipal par lequel le village qui jouxte Bure, avait cédé en juillet 2015 ce terrain à l'Andra. La commune avait 4 mois pour régulariser la situation.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Nucléaire Déchets Environnement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7788609024
Nouvelle avancée pour le projet d'enfouissement de déchets radioactifs à Bure
Nouvelle avancée pour le projet d'enfouissement de déchets radioactifs à Bure
Le conseil municipal de Mandres-en-Barrois (Meuse) a voté la cession d'une forêt désignée par l'Agence nationale de gestion des déchets nucléaires (Andra).
http://www.rtl.fr/actu/environnement/nouvelle-avancee-pour-le-projet-d-enfouissement-de-dechets-radioactifs-a-bure-7788609024
2017-05-19 05:00:00
http://media.rtl.fr/cache/ZXHIsJ7TGLoUy938O4Thkw/330v220-2/online/image/2017/0519/7788609066_l-andra-s-interroge-sur-la-facon-de-maintenir-pendant-des-milliers-d-annees-la-memoire-du-site-de-stockage-des-dechets-radioactifs-les-plus-dangereux.jpg