Le prix Nobel d'économie 2015 a prouvé que l'argent ne faisait pas le bonheur

REPLAY - ÉDITO - Pour l'Américano-Britannique Angus Deaton, lauréat du Nobel d'économie, rien ne sert de gagner plus de 6.000 euros mensuels pour être heureux.

>
Le prix Nobel d'économie 2015 a prouvé que l'argent ne faisait pas le bonheur Crédit Image : Damien Rigondeaud Crédit Média : François Lenglet Télécharger

Le prix Nobel d'économie a été attribué lundi 12 octobre à un Anglo-américain, Angus Deaton, de l'université de Princeton. C'est un économiste de la vie quotidienne. Il s'est intéressé aux inégalités, à la consommation et à la mesure du bien-être individuel. Des questions fondamentales qui sont, en réalité, à la lisière de la sociologie et de la psychologie. Il a publié un livre récent montrant que l'accroissement spectaculaire de la santé sur les deux derniers siècles s'est accompagné d'une envolée des inégalités. Selon lui, l'argent n'augmente pas le bien-être individuel, du moins pas au-delà de 6.000 euros par mois.

L'argent gagné en plus de cette somme n'accroît pas le bien-être de façon significative, dit-il, car il "n'améliore pas la capacité des individus à profiter de leur temps et des êtres qui leur sont chers". Les inégalités, c'est le thème à la mode chez les économistes. C'est à cette question qu'est consacré le best-seller économique mondial de Thomas  Piketty. C'est un champ de réflexion qui occupe beaucoup les universitaires et les organismes, comme le FMI. Le prix Nobel, contrairement à ce qu'on pourrait imaginer, couronne toujours des travaux sur les idées à la mode. Il suit l'air du temps.

En 1976 par exemple, à la naissance de la vague libérale, il récompense Milton Friedman, qui sera l'inspirateur de Thatcher et de Reagan. A la fin des années 1990, au moment de la bulle financière, il prime deux mathématiciens, dont l'un se trouvera impliqué dans la faillite d'un gigantesque fonds d'investissement qui avait suivi ses modèles. Au moment de la grande crise au contraire, on redécouvre les keynésiens, avec Paul Krugman. Et aujourd'hui, c'est la pauvreté. Les idées en économie, c'est comme les modes vestimentaires, ça change avec les saisons.

Le Nobel reflète à la fois les modes idéologiques et la géographie de la puissance économique

François Lenglet

Le prix Nobel a été créé par la banque centrale de Suède. En fait ce n'est pas un Nobel, car le testament d'Alfred Nobel, le fabricant d'armes suédois, inventeur de la dynamite, ne mentionnait pas l'économie parmi les disciplines à récompenser. Chaque année, l'Académie des sciences royales de Suède demande à des personnalités qualifiées et aux anciens lauréat de choisir des nominés (il y en a une centaine) et vote ensuite. Le prix est doté de 10 millions de couronnes suédoises (un peu plus d'un million d'euros).

Depuis 1969, c'est la date de création du prix, les deux-tiers des lauréats sont américains. Il y a plusieurs explications à cela. D'abord la pensée dominante, au plan mondial, émane souvent de l'économie dominante. C'était la France il y a bien longtemps. Ce sont les États-Unis aujourd'hui. Ce sera peut-être la Chine demain. Ensuite parce que c'est là-bas que se trouvent les plus grandes universités du monde comme Princeton, Stanford ou Chicago. Chicago, qui a obtenu douze Nobel d'économie, dont Milton Friedman, c'est considérable.

Les recherches des économistes américains sont toutes publiées en anglais, la langue de la mondialisation, la plus accessible. Le Nobel reflète non seulement les modes idéologiques, mais aussi la géographie de la puissance économique. 

La rédaction vous recommande
LoïcFarge42
par Journaliste RTL
Suivez Loïc Farge sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7780073645
Le prix Nobel d'économie 2015 a prouvé que l'argent ne faisait pas le bonheur
Le prix Nobel d'économie 2015 a prouvé que l'argent ne faisait pas le bonheur
REPLAY - ÉDITO - Pour l'Américano-Britannique Angus Deaton, lauréat du Nobel d'économie, rien ne sert de gagner plus de 6.000 euros mensuels pour être heureux.
http://www.rtl.fr/actu/economie/le-prix-nobel-d-economie-2015-a-pouve-que-l-argent-ne-faisait-pas-le-bonheur-7780073645
2015-10-13 09:40:00
http://media.rtl.fr/cache/F_VUs4Kglp0TcEhKCUm3hA/330v220-2/online/image/2014/0423/7771375198_francois-lenglet.jpg