3 min de lecture Éducation nationale

Baccalauréat : les 5 points principaux de la réforme de Jean-Michel Blanquer

ÉCLAIRAGE - Le ministre de l'Éducation a présenté le texte ce mercredi 14 février en Conseil des ministres. Une réforme qui pourrait enclencher un changement de nom de la classe de terminale, rebaptisée "classe de maturité".

Yves Calvi RTL Matin Yves Calvi
>
Télécharger Les principaux points de la réforme du bac Crédit Image : LUDOVIC MARIN / AFP | Crédit Média : Marie Guerrier | Durée : | Date : La page de l'émission
Marie Guerrier
Marie Guerrier et Léa Stassinet

Les enfants actuellement en classe de troisième ne passeront certainement pas par la Terminale telle que nous la connaissons. Le ministre de l'Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, a présenté sa réforme du baccalauréat ce mercredi 14 février en Conseil des ministres.

L'enjeu est majeur pour cet examen dont la réforme est menée en même temps que celle de l'accès à l'université. Ce bac nouvelle formule, ce sont les élèves actuellement en classe de Troisième qui seront les premiers à passer en 2021. En voici les quatre principales nouveautés.

1. Fin de la terminale

Le ministre aurait évoqué la possibilité de transformer le nom de la dernière année de lycée en "classe de maturité". Une proposition qui a étonné dans les rangs des syndicats d'enseignants, comme l'explique Jean-Rémi Girard du Snalc : "C'est très surprenant, l'idée n'avait pas du tout été évoquée avant". 

À lire aussi
Des lycéens planchent sur une épreuve du baccalauréat éducation nationale
Bac Pro : Blanquer n'a pas consulté l'enseignement professionnel

Cette "classe de maturité" n'est pas une invention franco-française, les Suisses utilisent déjà ce terme pour parler de la fin du lycée. Chez nos voisins helvètes, on ne passe pas le bac, on passe la maturité, ou encore la MAT'. 


Changer de nom reviendrait à enfoncer le clou de la réforme. Le nouveau baccalauréat voulu par le ministre de l'éducation nationale n'est pas un examen qui termine un cycle scolaire mais plutôt un examen qui ouvre vers les études supérieures, qui doit mieux préparer les futurs étudiants. 

Dans cette philosophie, le mot "terminale" n'a plus de sens. Jean-Michel Blanquer en a parlé aux syndicats ces derniers jours seulement, il voit dans le terme "maturité" un aspect plus positif.  La nouveauté du grand oral pourrait aussi s'appeler "Oral de maturité". 

2. Le grand oral

Ce grand oral justement fait partie des grandes révolutions du texte. Celui-ci, d'une durée de 20 ou 30 minutes, portera sur un projet entamé en Première en lien avec une des matières principales choisies par l'élève. Les candidats au bac techno conserveront leur "oral de projet" dans sa forme actuelle.

3. Seulement 4 épreuves en Terminale

Autre changement notable, si l'épreuve de français est maintenue en classe de Première, les épreuves finales se compteront sur les doigts d'une main. Seules 4 seront au programme de la Terminale. Il y aura deux épreuves écrites au retour des vacances de printemps sur les matières principales choisies par les élèves. Puis en juin, l'écrit de philosophie et le grand oral

4. Plus de contrôle continu

Tout cela comptera pour 60% de la note du baccalauréat. Pour les 40% restants, on parle de contrôle continu. Mais on se dirige en fait vers du contrôle ponctuel, c'est-à-dire des bacs blancs ritualisés : deux fois en Première et une fois Terminale, que les élèves passeraient dans leur lycée. Ils utiliseront pour cela des copies anonymes sur des sujets académiques ou nationaux.

Le bulletin scolaire de Première et Terminale sera-t-il aussi pris en compte ? Peut-être pour 10% de la note du bac. Le ministère de l'Éducation a fait des ajustements jusque tard mardi 13 février, et rendra donc ses conclusions ce mercredi.

5. Suppression des séries L, ES et S

Le ministre de l'Éducation Jean-Michel Blanquer a annoncé "la fin des séries" L, ES et S (littéraire, économique et social, scientifique) pour la voie générale. "Nous voulons ainsi offrir plus de choix aux élèves, éviter les hiérarchies artificielles entre les séries", a déclaré le ministre lors d'une conférence de presse.

La rédaction vous recommande

Lire la suite
Éducation nationale Baccalauréat Jean-Michel Blanquer
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792253535
Baccalauréat : les 5 points principaux de la réforme de Jean-Michel Blanquer
Baccalauréat : les 5 points principaux de la réforme de Jean-Michel Blanquer
ÉCLAIRAGE - Le ministre de l'Éducation a présenté le texte ce mercredi 14 février en Conseil des ministres. Une réforme qui pourrait enclencher un changement de nom de la classe de terminale, rebaptisée "classe de maturité".
http://www.rtl.fr/actu/debats-societe/baccalaureat-les-4-points-principaux-de-la-reforme-de-jean-michel-blanquer-7792253535
2018-02-14 07:33:00
http://media.rtl.fr/cache/o6TLYV6CkjMSe2XuoPiBGA/330v220-2/online/image/2017/1207/7791310596_jean-michel-blanquer-le-15-novembre-2017.jpg