2 min de lecture Internet

Vacances d'été : 7 conseils pour éviter les arnaques aux locations

ÉCLAIRAGE - En cette période estivale, les escroqueries aux locations saisonnières pullulent sur internet.

Achat sur internet (image d'illustration)
Achat sur internet (image d'illustration) Crédit : LDProd / Getty Images
Amélie James
Amélie James

Une villa idyllique et une vue à en couper le souffle pour un prix défiant toute concurrence ? En cette période estivale, les annonces aux locations saisonnières se multiplient. Parmi elles, certaines sont particulièrement alléchantes et retiennent notre attention.

Pourtant, celles que l'on pourrait qualifier de bonnes affaires sont parfois de simples arnaques bien ficelées. Un appartement qui n'existe pas ou déjà occupé, un bien non conforme aux photos envoyées. Il est important de redoubler de vigilance pour éviter toute déconvenue. Car en quelques clics, les vacances de rêve peuvent se transformer en véritable cauchemar. 

À lire aussi
Le Black Friday au Toys R Us de Times Square (New-York, USA) consommation
Qu'est-ce que le "Black Friday" ?

Pour faire face aux escroqueries de plus en plus nombreuses, le ministère de l'Intérieur a créé un site internet permettant aux usagers de signaler tous contenus ou comportements illicites repérés sur internet. En attendant, la vigilance reste le meilleur rempart contre ces actes malveillants.

1. Attention aux tarifs attractifs

La location de biens immobiliers à un prix trop attractif n'est pas toujours signe de bon plan. Bien au contraire. Il est recommandé de comparer les prix des biens aux caractéristiques identiques afin d'estimer la valeur du logement recherché. Car derrière une annonce qui se démarque par un tarif démesurément bas, se cache bien souvent une arnaque.

2. Enquêter sur le bien visé

Pour s'assurer que les photos affichées dans l'annonce n'apparaissent pas ailleurs sur la toile, il est possible d'effectuer une recherche inversée de Google Image. Il est également conseillé de s'assurer que le bien est conforme aux photos communiquées grâce à Google Street View. En cas de doute, mieux vaut exiger des clichés supplémentaires.

3. Identifier le bailleur

Sur internet, quelques clics suffisent pour être en contact avec le propriétaire. Pourtant, un échange téléphonique avant de s'engager, de quelque manière que ce soit, est vivement recommandé. Cela permet de vérifier que le numéro renseigné concerne bel et bien le propriétaire à l'origine de l'annonce.

Un contact téléphonique est bien souvent déterminant. Si la personne n'est pas capable de répondre à de simples questions concernant son bien ou encore sa localisation, c'est qu'elle n'y a sûrement jamais mis les pieds...

4. Surfer sur une plateforme sécurisée

La plateforme sur laquelle vous avez trouvé la petite annonce est également déterminante. Vérifier sa e-réputation et s'assurer que le paiement y est sécurisé. Les commentaires d'autres internautes peuvent également alerter des agissements d'un arnaqueur. 

5. Un contrat signé

Parfois, derrière ce type d'annonces se cache une tentative d'usurpation d'identité. Il est extrêmement déconseillé d'envoyer ses papiers d'identité ainsi que tout autre document confidentiel. Le propriétaire peut exiger un contrat de travail ou un bulletin de salaire mais en aucun cas, une photocopie de carte d'identité ou du livret de famille. 

6. Un contrat de location

Bien qu'il s'agisse d'une simple location saisonnière, un contrat de location entre le bailleur et le locataire doit être établi. Conformément à la loi, un contrat impose un état descriptif du bien loué et permet d'établir d'éventuelles non-conformités. 

7. Des transactions traçables et sécurisées

Bien souvent, les propriétaires exigent un acompte afin de bloquer la réservation de leur bien. Ce premier versement entraîne un engagement ferme du bailleur et du locataire. Il est usage que l'acompte soit égal à 30% du montant total du séjour. Il est vivement recommandé d'opérer toute transaction sur un site sécurisé. Tout paiement doit être traçable. 

Enfin, mieux vaut rester vigilant quant aux "mandats cashs" exigés par des propriétaires. Cette méthode de paiement est particulièrement plébiscitée par les arnaqueurs qui peuvent récupérer leur argent en bureau de poste, sans laisser de trace. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Internet Vie pratique Consommation
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789380767
Vacances d'été : 7 conseils pour éviter les arnaques aux locations
Vacances d'été : 7 conseils pour éviter les arnaques aux locations
ÉCLAIRAGE - En cette période estivale, les escroqueries aux locations saisonnières pullulent sur internet.
http://www.rtl.fr/actu/conso/vacances-d-ete-7-conseils-pour-eviter-les-arnaques-aux-locations-7789380767
2017-07-18 08:05:00
http://media.rtl.fr/cache/yz1wQO2wxIrfdG0rQbPgHw/330v220-2/online/image/2016/0223/7782016928_achat-sur-internet-image-d-illustration.jpg