2 min de lecture Artisans

Le RSI, monstre administratif mal-né, fonctionne toujours mal

REPLAY / ÉDITO - La fronde des affiliés au RSI, le régime d'assurance-maladie des artisans et des indépendants, reprend de plus belle. Emmanuel Macron voudrait faire disparaître ce régime social.

François Lenglet Lenglet-Co François Lenglet
>
Le RSI, monstre administratif mal-né, fonctionne toujours mal Crédit Image : Damien Rigondeaud | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
François Lenglet et Loïc Farge

Le siège du RSI à Rennes et l'antenne de Quimper, en Bretagne, ont été bloqués par les commerçants, les artisans et les professions libérales en colère devant les dysfonctionnements de cette machine folle. 7.500 euros de cotisations réclamés à une assurée quatre ans après sa mort, des dossiers perdus, une assurance-maladie interrompue sans raison : les incidents sont légion. La machinerie administrative de ce monstre provoque des faillites ou un état de stress financier considérable avec des rappels de cotisation sauvage. Emmanuel Macron, le prolixe ministre de l'Économie, vient de mettre son grain de sel, déclarant que la création de ce régime avait été "une erreur" et qu'il faudrait sans doute réfléchir à l'intégrer dans la Sécurité sociale des salariés.

Aujourd'hui, c'est un régime à part pour les millions d'indépendants français, y compris ceux qui ont une double activité, salariée et indépendante. Il a été créé en 2008. Cela a été une réforme administrative désastreuse. Elle a été réalisée en fusionnant différents services qui se faisaient la guerre et qui n'avaient pas de système informatique compatible. Au moment de la création du RSI, les fichiers de cotisants ont été écrasés par erreur, par incompétence car aucune expérimentation n'avait été faite auparavant. Et on n'a jamais remonté la pente. Il y a deux ans, la Cour des comptes relevait que 25 à 40% des dossiers étaient incomplets ou en attente de mise à jour. Le gouvernement a bien tenté une médiation il y a quelques mois, mais les difficultés restent nombreuses.

Se faire désaffilier du RSI, c'est une entreprise qui vous occupe à mi-temps pendant plusieurs mois

François Lenglet
Partager la citation

L'argument d'Emmanuel Macron est intéressant. Il explique que nous serons  de plus en plus amenés à changer de régime au fil d'une carrière, passant de l'état de salarié à celui d'indépendant et inversement. Passer par les fourches caudines du RSI à chaque fois est une vraie punition. Se faire désaffilier du RSI, c'est une entreprise qui vous occupe à mi-temps pendant plusieurs mois. Le ministre imagine donc un régime universel de couverture sociale, qui prendrait en charge toutes les formes d'activité, ce qui permettrait de passer sans encombre d'un statut à l'autre. Ce serait un soulagement important pour les artisans et commerçants, qui sont souvent pris dans des situations inextricables.

À lire aussi
Patrick Czaplinski et son compagnon-menuisier artisanat
Patrick, maître artisan menuisier : "Le sur-mesure, c'est le mot magique"

Le problème est financier. Aujourd'hui, les indépendants bénéficient d'une couverture médiocre, mais ils payent aussi moins qu'un salarié - lorsqu'on additionne les cotisations employeur et employé, bien sûr. S'ils rejoignaient le régime général avec les mêmes garanties, il faudrait augmenter leurs cotisations, alors qu'ils ont souvent du mal à acquitter le montant actuel. Ou alors, il faudrait augmenter la subvention publique, qui est déjà de plusieurs milliards d'euros. Il n'y a pas de solution simple. Mais pour l'heure, ce qui est invraisemblable, c'est qu'on n'arrive toujours pas à faire fonctionner correctement ce monstre administratif mal-né.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Artisans Social Emmanuel Macron
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7780789345
Le RSI, monstre administratif mal-né, fonctionne toujours mal
Le RSI, monstre administratif mal-né, fonctionne toujours mal
REPLAY / ÉDITO - La fronde des affiliés au RSI, le régime d'assurance-maladie des artisans et des indépendants, reprend de plus belle. Emmanuel Macron voudrait faire disparaître ce régime social.
http://www.rtl.fr/actu/conso/le-rsi-monstre-administratif-mal-ne-fonctionne-toujours-mal-7780789345
2015-12-09 08:46:00
https://media.rtl.fr/cache/F_VUs4Kglp0TcEhKCUm3hA/330v220-2/online/image/2014/0423/7771375198_francois-lenglet.jpg