2 min de lecture Ligue 1 Conforama

La Ligue 1 bouleverse la programmation de ses matches

Si l'appel d'offres des droits TV pour la période 2020-2024 devrait être lancé de manière anticipée, la LFP a décidé d'en chambouler aussi le contenu.

Didier Quillot, le directeur général exécutif de la LFP, le 20 avril 2017 à Paris
Didier Quillot, le directeur général exécutif de la LFP, le 20 avril 2017 à Paris Crédit : FRANCK FIFE / AFP
102907340309617434926
Ryad Ouslimani
et AFP

Plus besoin de bloquer votre samedi soir afin de suivre Lille-Troyes ou Guingamp-Caen. La Ligue de football professionnel a décidé de bousculer les habitudes des fans du championnat de France et de proposer de nouveaux horaires. Le prochain appel d'offres pour les droits TV, qui couvrira les saisons 2020-2021 à 2023-2024, comportera donc de nouveaux lots correspondant à de nouveaux rendez-vous pour les téléspectateurs et publics des stades.

Terminé le multiplex du samedi 20h. La case existera toujours, mais elle sera consacrée à un lot premium, c'est à dire à une grosse affiche à 21h. Elle formera le lot numéro 3 de l'appel d'offres avec le match du dimanche 17h. Le lot numéro 1 sera toujours consacré au match phare du dimanche à 21h, actuellement détenu par Canal +. Le lot numéro 2 sera composé de l'affiche du vendredi 21h, et celle du samedi 17h. Détenues aussi par la chaîne cryptée.

Le multiplex sera le dimanche

Enfin, dernier lot TV, le numéro 4 n'est pas de moindres car il comportera le nouvel horaire du multiplex. La grand messe du football national sera programmée le dimanche à 15h, juste après la nouvelle affiche de 13h, destinée au marché asiatique. Cette saison déjà, un test avait eu lieu à cette heure avec le Nice-PSG de la 30e journée

À lire aussi
Gianluigi Buffon lors d'un match avec la Juventus de Turin, le 19 mai 2018 Mercato
Mercato PSG : l'agent de Buffon serait "heureux qu'il vienne à Paris"

Didier Quillot, directeur général de la LFP, a indiqué vouloir ainsi viser un nouveau public, sans doute plus familial, dans les stades. De plus, en décalant le multiplex au dimanche, il y a plus de chances d'avoir les clubs engagés la semaine en coupe d'Europe programmés l'après-midi

Une manière de booster l'attractivité de matches qui actuellement n'offrent que des affiches à faible potentiel d'audience. Une flexibilité assumée de la LFP qui vise une enveloppe globale d'au-moins un milliard d'euros pour les prochains droits TV, et mise sur l'arrivée de Neymar et le puissance du PSG, ainsi que sur la montée en puissance de Marseille et Lyon afin de faire grimper les offres des diffuseurs qui ne sauraient se passer du football national. 

Vente sous licences pour viser les GAFA

Canal+, SFR Sport (futur RMC Sport) et beIN Sport devront sortir le chéquier. "C'est la première fois que la Ligue introduit le droit de sous-licence", qui doit permettre aux acteurs traditionnels une "flexibilité maximale", justifie Didier Quillot. 

"Un acteur qui n'avait pas prévu de tout acheter peut décider de le faire car il sait qu'il pourra passer des accords de sous-licence sur tout ou partie des lots qu'il a acheté", explique-t-il. Dans le viseur, les géants du numérique, qui pourraient entrer dans la danse des retransmissions TV. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ligue 1 Conforama LFP
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793168016
La Ligue 1 bouleverse la programmation de ses matches
La Ligue 1 bouleverse la programmation de ses matches
Si l'appel d'offres des droits TV pour la période 2020-2024 devrait être lancé de manière anticipée, la LFP a décidé d'en chambouler aussi le contenu.
http://www.rtl.fr/sport/football/la-ligue-1-bouleverse-la-programmation-de-ses-matches-7793168016
2018-04-26 11:43:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/e2BqKw34itcbA_IM3WLayA/330v220-2/online/image/2017/0729/7789531641_didier-quillot-le-directeur-le-20-avril-2017-a-paris.jpg