Chelsea - PSG : trois semaines après l'agression raciste, Souleymane "ne dort plus la nuit"

DOCUMENT RTL - Le Franco-Mauritanien éjecté du métro parisien par des fans de Chelsea avant PSG-Chelsea explique pourquoi il ne se rendra pas à Stamford Bridge malgré l'invitation de José Mourinho.

>
Chelsea - PSG : trois semaines après l'agression raciste, Souleymane "ne dort plus la nuit" Crédit Image : AFP Crédit Média : Nicolas Burnens

L'homme que des supporters de Chelsea ont empêché de monter dans le métro en marge du match PSG-Chelsea ne verra pas Stamford Bridge. Convié par José Mourinho lui-même à assister au match retour à Londres pour s'excuser du comportement de ses supporters, le Franco-Mauritanien de 33 ans a préféré décliner l'invitation. "Je ne partirai pas. Ce n'est pas avec un bout de papier qu'on va m'acheter. Je ne suis pas un enfant. C'est comme si on vous poussait et qu'on vous disait de regarder des dessins animés pour oublier. Je ne me vois pas m'asseoir dans ce stade à côté des gens qui m'ont poussé", confie Souleymane au micro de RTL.

Pris à partie physiquement et verbalement

Quelques minutes avant le coup d'envoi du huitième de finale aller de Ligue des champions, PSG-Chelsea, le 17 février dernier, il avait été pris à partie physiquement et verbalement dans le métro parisien, station Richelieu-Drouot. Le film des fans anglais criant des chants racistes - "We're racist, we're racist and that's the way we like it" ("Nous sommes racistes, nous sommes racistes, et on aime ça") - face au Franco-Mauritanien, éjecté de la rame bondée à plusieurs reprises, avait déclenché un tollé. Appelé par François Hollande après la révélation de son histoire, Souleymane a été depuis été happé par la sphère médiatique internationale.

>
Des supporters de Chelsea coupables d'un acte raciste dans le métro parisien

Les chants racistes hantent ses nuits

Identifiés par une vidéo de Paul Nolan, un Britannique vivant à Paris, les cinq suspects ont quant à eux été interdits de stade. Mais trois semaines après les faits, Souleymane, lui, vit toujours "dans l'angoisse". "La nuit je ne dors plus", confie-t-il. "J'entends les voix de ces gens qui m'ont poussé a cause de la couleur de ma peau. Je ne peux plus aller au travail. Je vis dans le racisme mais c'est la première fois que je vois un médecin pour lui demander des médicaments pour me calmer", explique-t-il. "J'ai confiance en mon pays et mes avocats. Je veux que ces gens soient poursuivis et que justice soit faite", poursuit le père de famille, désireux de voir "le racisme s'arrêter dans [son] pays".

La rédaction vous recommande
BenjaminHuepro
par Journaliste RTL
Suivez Benjamin Hue sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7776966489
Chelsea - PSG : trois semaines après l'agression raciste, Souleymane "ne dort plus la nuit"
Chelsea - PSG : trois semaines après l'agression raciste, Souleymane "ne dort plus la nuit"
DOCUMENT RTL - Le Franco-Mauritanien éjecté du métro parisien par des fans de Chelsea avant PSG-Chelsea explique pourquoi il ne se rendra pas à Stamford Bridge malgré l'invitation de José Mourinho.
http://www.rtl.fr/sport/football/chelsea-psg-trois-semaines-apres-l-agression-raciste-souleymane-ne-dort-plus-la-nuit-7776966489
2015-03-11 07:41:00
http://media.rtl.fr/cache/PdWkfCy_3e39EfnVQP4Mtg/330v220-2/online/image/2015/0311/7776966596_souleymane-a-ete-agresse-par-des-supporters-de-chelsea-avant-un-match-de-ligue-des-champions-a-paris-fin-fevrier.jpg