Bernard Tapie est "certain" que Sepp Blatter veut se venger de Michel Platini

REPLAY - INVITÉ RTL - Pour l'homme d'affaire, le système de "voyous" de Blatter serait à l'oeuvre pour nuire à l'image et au futur de Michel Platini.

>
B.Tapie : L'invité de RTL Soir du 08.10.15 Crédit Image : AFP Crédit Média : Marc-Olivier Fogiel Télécharger

Les espoirs de Michel Platini ont-ils été tués dans l’œuf après une décision de suspension de 90 jours alors que l'élection pour la présidence de la FIFA et la succession de Blatter se profilent ? "Pour l'instant, il est soupçonné mais il n'est accusé de rien", tempère Bernard Tapie, invité de Marc-Olivier Fogiel sur RTL ce jeudi 8 octobre 2015. "Les gens de l'UEFA et de la FIFA le connaissent, ce sont les même qui vont voter (pour la présidence de la FIFA, ndlr). Par conséquent, je pense qu'à l'intérieur de l'entreprise il y a des gens qui le trouve tout à fait compétent et honnête pour voter pour lui".

Pour l'ancien président de l'Olympique de Marseille, l'affaire et le soupçon ne peuvent pas véritablement handicaper la candidature de Michel Platini. "Ce sont des gens qui le connaissent et le pratiquent depuis très longtemps, explique-t-il. Platini est connu dans le monde du football pour être autre chose qu'un margoulin qui va faire des trucs pour 1,8 million d'euros". Et Bernard Tapie de continuer : "Il gère un budget de plus de deux milliards d'euros comme président de l'UEFA. Si c'était un type capable de faire une opération douteuse pour 1,8 million... il n'a pas besoin de Blatter, il peut se la faire tout seul, donc je n'y crois pas..."

Une alliance de "voyous" contre Platini ?

Pour Bernard Tapie, Sepp Blatter semble être celui qui tire les ficelles de cette histoire afin de se venger d'un Michel Platini qui a "joué un rôle très important" dans sa chute. "Je suis certain (que Blatter veut entraîner Platini dans sa chute, ndlr). Et il va peut-être y arriver car il a arrosé beaucoup de gens pendant des années et il peut compter sur la fidélité des voyous qui lui ressemblent", prévient Bernard Tapie.

À la place de Michel Platini, Bernard Tapie avoue qu'il ne déposerait pas les armes. "Il faut qu'il continue, il a fait des choses dans le football suffisamment crédibles pour que les gens qui le connaissent vraiment ne prennent pas au sérieux cette histoire". Même si Bernard Tapie reconnait et regrette que, pour ceux qui ne le connaissent pas vraiment, son "image sera ternie pour le restant de ses jours".

Interrogé sur le CIO qui réclame un candidat extérieur crédible et de haute intégrité pour prendre la présidence de l'organisation, Bernard Tapie ironise : "Ça, ça me fait pisser de rire ! Quand j'étais chez Adidas, nous étions propriétaire d'une société qui gérait le sponsoring des Jeux olympiques et de la Coupe du monde de football. Je m'en suis séparé tout de suite quand j'ai vu l'intérieur... Que le CIO, qui est similaire à la FIFA, nous file des cours de morale, ça me fait pisser de rire".

La rédaction vous recommande
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7780026623
Bernard Tapie est "certain" que Sepp Blatter veut se venger de Michel Platini
Bernard Tapie est "certain" que Sepp Blatter veut se venger de Michel Platini
REPLAY - INVITÉ RTL - Pour l'homme d'affaire, le système de "voyous" de Blatter serait à l'oeuvre pour nuire à l'image et au futur de Michel Platini.
http://www.rtl.fr/sport/football/bernard-tapie-est-certain-que-sepp-blatter-veut-se-venger-de-michel-platini-7780026623
2015-10-08 19:36:43
http://media.rtl.fr/cache/0DZC6PoARmCfaH3gAL1dUA/330v220-2/online/image/2015/0930/7779893796_bernard-tapie-en-mai-2013.jpg