Coupe du monde de rugby 2015 : la France humiliée par la Nouvelle-Zélande en quart de finale

COMPTE-RENDU - Le XV de France de Philippe Saint-André est éliminé du Mondial après une défaite 62-13 et neuf essais encaissés.

Spedding, Nakaitaci et les Bleus (en rouge) ont été balayés par les All Blacks samedi 17 octobre 2015
Crédit : AFP/G.Bouys
Spedding, Nakaitaci et les Bleus (en rouge) ont été balayés par les All Blacks samedi 17 octobre 2015

Il n'y a pas eu de miracle à Cardiff, pas d'exploit comme en 1999 et 2007 : l'équipe de France de rugby a reçu une sévère correction de la part de la Nouvelle-Zélande, tenante du titre, sur la pelouse du Millenium Stadium. 62-13. Le score en dit long sur l'écart entre les deux formations. Ce sont dont les All Blacks qui seront opposés à l'Afrique du Sud samedi 25 octobre (17h) pour une place en finale.

Pourtant, en début de match, les Bleus, malgré une forte pression Néo-Zélandaise dans tous les impacts, restaient au contact. Scott Spedding répondait à la pénalité de Dan Carter avec l'aide du poteau (3-3, 8e). Mais le premier tournant du match voyait la France encaisser un essai, et perdre son ouvreur Frédéric Michalak sur la même action. Le numéro 10 était contré dans un dégagement, et se claquait sur le coup. Brodie Retallick aplatissait pour la première fois, Dan Carter transformait (3-10, 11e). 

Aucun point inscrit par les Bleus après le repos

Mais loin d'être dépassé à ce moment-là, le XV de France répondait au défi physique et mettait à la faute la défense all black par deux fois. Morgan Parra réussissait sa première pénalité, mais pas la deuxième, et les Bleus restaient à 4 points (6-10). Peu à peu, la Nouvelle-Zélande allait prendre son envol. Milner-Skudder inscrivait le 2e essai de la rencontre (6-17, 23e), puis Savea initiait son festival sur son aile gauche (6-24, 29e). Dans un sursaut d'orgueil, Louis Picamoles, l'un des meilleurs français, marquait le seul essai tricolore de la partie après validation par arbitrage vidéo (13-24, 36e). Mais Julian Savea expédiait dans la foulée trois défenseurs pour s'adjuger un deuxième essai personnel juste avant la pause (13-29, 38e).

Après le repos, le XV de France n'allait plus inscrire le moindre point, et subissait une humiliation. Cinq nouveaux essais concédés (un 3e de Savea, Kaino, Read, 2 de Kerr-Barlow) des décalages à tout-va et autant de ballons rendus dans le jeu ou dans les zones d'impacts... La différence était tout simplement énorme entre les deux nations. La France concède la plus large défaite de l'histoire en quart de finale de la Coupe du monde. Jamais une équipe n'avait été battue avec un tel écart (-49). Le précédent (-28) appartenait aux Samoa, battus par l'Afrique du Sud (42-14) en 1995. 

Place à Guy Novès

Il est décidément loin le temps d'une finale perdue de justesse en 2011 (8-7), et Philippe Saint-André conclut son bilan de la pire des manières. Place désormais à Guy Novès, l'ancien manager de Toulouse, pour tenter de relever cette équipe et lui redonner de la consistance. Ce sera peut-être sans plusieurs cadre, dont Thierry Dusautoir ou Nicolas Mas notamment. La Nouvelle-Zélande, elle, reste en course pour un troisième sacre. Trois titres de champions du monde, une performance encore jamais réalisée dans l'histoire du Mondial.

France - Nouvelle-Zélande : la fiche technique

À Cardiff (Millennium Stadium) : Nouvelle-Zélande bat France 62 à 13 (mi-temps: 29-13)  
Spectateurs : 71.619 
Arbitre : Nigel Owens (WAL)  
Les points : 
Nouvelle-Zélande : 9 essais - Retallick (11), Milner-Skudder (25), Savea (31, 38, 60), Kaino (50), Read (66), Kerr-Barlow (68, 72), 7 transformations - D. Carter (11, 25, 31, 60, 66, 68, 72), 1 pénalité - D. Carter (7) 
France: 1 essai - Picamoles (36), 1 transformation - Parra (36), 2 pénalités - Spedding (9), Parra (15)  
Exclusions temporaires
France: Picamoles (47)  
Les équipes : 
Nouvelle-Zélande : Smith - Milner-Skudder (Barrett 40), Smith (S. Williams 52), Nonu, Savea - (o) D. Carter, (m) Smith (Kerr-Barlow 65) - McCaw (Cane 69),  Read, Kaino (Vito 65) - Whitelock, Retallick - O. Franks (Faumuina 51), Coles (Mealamu 60), Crockett (Moody 28) 
Entraîneur : Steve Hansen  
France : Spedding - Nakaitaci, Dumoulin (Bastareaud 61), Fofana, Dulin - (o) Michalak (Tales 12), (m) Parra (Kockott 69) - Le Roux, Picamoles (Chouly 72), Dusautoir - Maestri, Papé (Nyanga 48) - Slimani (Mas 61), Guirado (Szarzewski 57), Ben Arous (Debaty 61) 
Entraîneur : Philippe Saint-André

La rédaction vous recommande
par Dorian Waymel
Suivez Dorian Waymel sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7780145190
Coupe du monde de rugby 2015 : la France humiliée par la Nouvelle-Zélande en quart de finale
Coupe du monde de rugby 2015 : la France humiliée par la Nouvelle-Zélande en quart de finale
COMPTE-RENDU - Le XV de France de Philippe Saint-André est éliminé du Mondial après une défaite 62-13 et neuf essais encaissés.
http://www.rtl.fr/sport/autres-sports/coupe-du-monde-de-rugby-2015-la-france-humiliee-par-la-nouvelle-zelande-en-quart-de-finale-7780145190
2015-10-17 22:46:00
http://media.rtl.fr/cache/UGQXf0Btd7g-zSRQcRPs4g/330v220-2/online/image/2015/1017/7780145196_spedding-nakaitaci-et-les-bleus-en-rouge-ont-ete-balayes-par-les-all-blacks-samedi-17-octobre-2015.jpg