3 min de lecture Couple

Pourquoi tombez-vous toujours sur les mêmes losers (et comment les éviter) ?

INTERVIEW - Pascale Piquet a vécu la dépendance amoureuse et raconte comment s'en sortir dans son livre "Gagnez au jeu des échecs amoureux", aux éditions Beliveau.

Gagner au jeu des échecs amoureux avec Pascale Piquet
Gagner au jeu des échecs amoureux avec Pascale Piquet Crédit : Unsplash
ArièleBonte
Arièle Bonte

Vous cumulez les échecs amoureux ? Que vous soyez à votre deuxième ou dixième relations sans happy end, vous n'arrivez pas à vous l'expliquer : peu importe ce que vous fassiez, vous attirez les mecs (ou les filles) à problèmes, ceux et celles qui vont vous plonger dans une étrange sensation de déjà-vu : celui de l'incertitude permanente, le sentiment de n'être jamais satisfaite, tout le temps dans le besoin d'attention de l'autre qui, même si vous l'aimez, ne comble jamais vos attentes. 

Est-ce que vous en demandez trop ? Pire, êtes-vous maudite ? Condamnée pour le restant de vos jours à fréquenter des hommes (ou des femmes) qui vous le rendent mal ? Rassurez-vous, la réponse est non. Si vous foncez tête la première dans des histoires d'amour qui finiront mal, ce n'est pas une fatalité. Les choses peuvent changer. 

À lire aussi
Entre deux de leurs (nombreuses) ruptures, Dan et Serena de "Gossip Girl" ont réussi à établir des liens d'amitié couple
Couple : votre ex souhaite-t-il vraiment que vous restiez amis ?

C'est ce que nous explique Pascale Piquet dans son dernier ouvrage, Gagnez au jeu des échecs amoureux, être heureux en amour, ça s'apprend !, publié en février dernier. L'auteure de cette bible des relations amoureuses est coach, spécialiste de la dépendance amoureuse. Parce que oui, au même titre que la dépendance à l'alcool, au tabac ou au chocolat aux noisettes, la dépendance en amour existe et, miracle, si son issue peut-être fatale tient à souligner Pascale Piquet, elle se soigne. Explication avec la spécialiste, rescapée de sa propre dépendance et installée au Québec depuis plus d'une décennie.

Pour les dépendants affectifs, quitter l'autre c'est sauter dans le vide

Pascale Piquet, coach spécialiste de la dépendance amoureuse
Partager la citation

Girls : Dès les premières lignes de votre ouvrage, vous écrivez, “Ce livre vous bouleversera : il va à la rencontre de tous les principes de vie qui vous ont été inculqués”. Quels sont ces principes ?
Pascale Piquet : Aimer c'est souffrir ; faire des sacrifices, des compromis et des concessions : les extrêmes s'attirent ; il y en a toujours un qui domine... Alors que tout cela est faux : en vérité, aimer c'est être heureux. Aimer, c'est faut trouver sa zone de confort et communiquer avec l'autre. Dans les couples équilibrés, on est partenaires et de force égale, on est dans une relation gagnant/gagnant. Mais surtout, avant d'être en couple, il faut savoir être heureux seul. 

D'où viennent tous ces grands principes ? 
Les chansons, Lamartine ("Un seul être vous manque, et tout est dépeuplé"), les films, les histoires comme Roméo et Juliette, Tristan et Iseut, Autant en emporte le vent... cela finit toujours mal ! Le bonheur n'intéresse pas les gens, il faut du drame pour attirer les foules !

Pascale Piquet, coach et auteure de "Gagner au jeu des échecs amoureux" Crédit : Photo Presse

Dans l’amour, il n’y a pas de hasard ? 
Non il n'y a pas de hasard et c'est à cause de, ce que j'appelle, le site internet subliminal. Lorsque l'on rencontre quelqu'un, notre subconscient décode son site internet subliminal et fait que l'on se sent bien ou pas en compagnie de cette personne. Mais parfois, même si notre subconscient nous alerte sur une personne, on va quand même se précipiter dans le gouffre. C'est ça la dépendance affective. 

Comment savoir si on est (ou pas) dépendant affectivement, reconnaître ce que vous appelez les “fous, tours, cavaliers et pions” - les personnes dépendantes affectives ?
Pour ces personnes, quitter l'autre c'est sauter dans le vide, être seul(e). Elles vont tout accepter (les coups, les menaces, les violences physiques comme psychologiques), plutôt que de crever. Ce sont des personnes qui sont en manque d'estime et de confiance en soi. Un vide que l'on ressent qui est d'ailleurs la mère de toutes les dépendances : l'alcool ou le travail, le tabac, la drogue, l'autre, vos enfants, vos parents...

Page couverture Gagnez au jeu des échecs amoureux (1) Crédit : Photo presse

La première étape pour guérir ?
Savoir que l'on a un problème. On a tellement acheté qu'aimer c'est souffrir et que l'on ne peut pas tout avoir dans la vie... que l'on reste bloqué dans ce couple. Ensuite, il faut prendre des mesures pour développer la confiance et l'estime de soi afin de se remettre d'aplomb. Il faut savoir qui je suis pour savoir qui je veux. Une personne qui partage les mêmes valeurs, la même vision du couple, qui en est au même endroit dans sa vie... et surtout pas quelqu'un d'aussi déséquilibré que soi ! 

Est-ce que une relation avec une personne dépendante affective est vraiment vouée à l’échec ?
Si vous vous situez entre 1 et 4 sur l'échelle de la dépendance affective, non. Vous manquez un petit peu de confiance. Il y en a peut-être un qui va porter la culotte et l'autre suit, cela leur convient comme ça. Ce sont des gentils dépendants, il n'y a pas de violence ni de souffrance. Entre 5 et plus : on va vers la violence verbales, psychologique, économique, sexuelle et physique. Là, la relation est vouée à l'échec.

Pour en savoir plus : Gagnez au jeu des échecs amoureux, être heureux en amour, ça s'apprend !, de Pascale Piquet, Béliveau éditeur, 272 pages, 16,20 euros.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Couple Amour Amour-amitié
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787932606
Pourquoi tombez-vous toujours sur les mêmes losers (et comment les éviter) ?
Pourquoi tombez-vous toujours sur les mêmes losers (et comment les éviter) ?
INTERVIEW - Pascale Piquet a vécu la dépendance amoureuse et raconte comment s'en sortir dans son livre "Gagnez au jeu des échecs amoureux", aux éditions Beliveau.
http://www.rtl.fr/girls/love/pourquoi-tombez-vous-toujours-sur-les-memes-losers-et-comment-les-eviter-7787932606
2017-04-05 07:21:00
http://media.rtl.fr/cache/HcXj6nUpiacf_3_jtIhLUg/330v220-2/online/image/2017/0403/7787932638_gagner-au-jeu-des-echecs-amoureux-avec-pascale-piquet.jpg